Japon : compétition de pleurs chez des "bébés sumo"

  • A
  • A
Japon : compétition de pleurs chez des "bébés sumo"
@ TORU YAMANAKA / AFP
Partagez sur :

INSOLITE - Des "bébés sumo" se sont retrouvés samedi dans un temple à Tokyo pour une compétition de pleurs. 

Une centaine de bambins s'affrontaient samedi sur un tapis de sumo au Japon, à coup de cris et de pleurs. Cette compétition annuelle de bébés sumo est une tradition japonaise qui est censée leur garantir une bonne santé. Ils étaient 120 réunis au temple de Sensoji de Tokyo dans le quartier historique Asakusa. D'imposants lutteurs de sumo les ont incité à hurler à pleins poumons sur commande, pour le plus grand bonheur de leurs parents et du public.

Hurler ou ne pas hurler. Ces cérémonies traditionnelles, vieilles de 400 ans, se déroulent dans des temples et autres lieux de culte dans l'ensemble du pays, mais le règlement varie selon les régions : parfois les bébés en compétition doivent montrer quel sera le premier à donner de la voix, et ailleurs au contraire le premier à hurler est le perdant.

Des bébés sumo secoués par de vrais sumo. Dans le cas de la rencontre d'Asakusa, où la compétition a lieu depuis 1991, deux bambins ont été conduits sur le ring, où de vrais lutteurs sumo les tenaient en les secouant doucement tandis qu'un arbitre criait : "Pleure ! Pleure!". L'épreuve a été remportée par le bébé qui a hurlé le plus vite et le plus fort. 

Chez certains enfants, les hurlements ont éclaté sans beaucoup de sollicitation, mais pour d'autres, plus stoïques, il a fallu l'irruption sur le ring de juges affublés de masques de diable, provoquant l'hilarité du public.