Il joue au foot en arrêt maladie et doit 12.300 euros à son patron

  • A
  • A
Il joue au foot en arrêt maladie et doit 12.300 euros à son patron
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

MALADE IMAGINAIRE - Un salarié a été condamné à 2 mois de prison avec sursis et 12.300 euros d'amende pour avoir joué au football en arrêt maladie. 

C'est un match de foot qui va lui coûter très cher. Jeudi, un footballeur amateur a été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, en Bretagne, à deux mois de prison avec sursis et 12.300 euros à rembourser à son patron pour avoir tapé le ballon avec ses amis pendant son arrêt maladie. 

Pris en flagrant délit sur le terrain. Selon le journal Ouest France qui raconte l'affaire, le salarié a d'abord commencé par simuler des problèmes de santé inexistants, en juin 2014. Son médecin décide alors de lui prescrire un premier arrêt maladie, qui sera renouvelé à plusieurs reprises. Son employeur commence à avoir quelques doutes sur sa maladie. Et surprise, un dimanche du mois de décembre, il tombe sur son employé... sur un terrain de football. 

Courage, fuyons! Quand le malade imaginaire aperçoit son patron, il quitte immédiatement la pelouse, abandonnant ses coéquipiers. Après la plainte de l'employeur, les enquêteurs n'ont aucun mal à trouver la trace de nombreuses parties de foot. L'employé fautif était en effet capitaine de son équipe et... signait toutes les feuilles de match. "Je ne jouais jamais une heure et demie. Je faisais des bouts de match", a osé le footballeur du dimanche pour sa défense. Et d'ajouter : "je tombe des nues. Je suis prêt à rembourser ma dette, mais de la prison, ça prend des proportions incroyables".