Frédérick Forsyth : "De Gaulle était tellement myope qu'il ne voyait pas à un mètre"

  • A
  • A
Partagez sur :

Frédérick Forsyth est un journaliste anglais qui suivait Charles de Gaulle dans ses déplacements. Au micro d'Europe 1, il révèle que le Général voyait très mal.

INTERVIEW

Grand orateur, qui aurait pu croire que le Général de Gaulle ne voyait pas, ou très peu, son auditoire ? Frédérick Forsyth, journaliste et écrivain anglais chargé de suivre le président de la République français, a fait cette révélation jeudi dans l’émission Europe 1 Social Club : Charles de Gaulle, très myope, ne voyait pas à plus d'un mètre devant lui.

La main du pistolet. L'homme trouvait donc des parades. Par exemple, il apprenait par cœur où étaient placés les journalistes pendant les conférences de presse. Même souci de vision lors des bains de foule, si bien que Charles de Gaulle n'arrêtait pas de serrer la main... de son garde du corps. Des gardes qui n'appréciaient pas du tout l'exercice de peur que le général soit assassiné par un membre de l'OAS (organisation de l'armée secrète). "Une fois, il a secoué la main au moins quatre fois du même homme. C'était Paul Comiti, le chef de la sécurité, qui lui a dit dans l'oreille : 'Monsieur, Ne secouez pas ma main, c'est celle que j'utiliserai pour mon pistolet'."

Coquet. Et le journaliste de conclure : "C'était un homme extraordinaire, mais il avait ses faiblesses", comme la coquetterie de ne pas vouloir porter de lunettes.