"Covfefe" : le tweet de Donald Trump que les réseaux sociaux tentent de décrypter

  • A
  • A
"Covfefe" : le tweet de Donald Trump que les réseaux sociaux tentent de décrypter
En français, cela donnerait "en dépit de la constante négativité de la 'covfefe' de la presse"... @ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Un tweet de Donald Trump, qui ne veut rien dire, suscite de nombreuses interrogations et parodies sur les réseaux sociaux. 

Qu'a-t-il bien pu vouloir dire ? Peu après minuit à Washington, aux alentours de 6 heures du matin à Paris, le président des Etats-Unis Donald Trump a de nouveau marqué l'histoire avec près de 100.000 retweets à 9h45. Le problème, c'est que tout le monde s'interroge encore sur la portée de ce message, puisqu'il est tout bonnement incompréhensible. 



Des réactions désopilantes sur les réseaux sociaux. Près de quatre heures après sa publication, qui pourrait passer pour une faute de frappe, le message n'avait toujours pas été supprimé. "Despite the constant negative press covfefe", ce qui signifierait "en dépit de la constante négativité de la 'covfefe' de la presse".

Certes. Mais c'est quoi, "covfefe" ? Les spéculations vont bon train sur Twitter puisque les 31 millions d'abonnés, pas toujours vrais, de Donald Trump sont aussi dubitatifs que nous. 





Et si "Covfefe" était en fait le code de lancement pour la bombe nucléaire ?



Selon une internaute, "Covfefe" signifierait "Je démissionne" en russe. 





Cet internaute reprend la réplique mythique de Star Wars entre Han Solo et la princesse Leïa : "Covfefe", "Je sais". 



Ou la scène où l'héroïne de Premier Contact de Denis Villeneuve tente de communiquer avec les extraterrestres. 



Le compte @covfefe n'a pas mis très longtemps avant de faire son apparition. 

Mise à jour : Après plusieurs heures pendant lesquelles les internautes se sont interrogés sur la signification de ce tweet et ont moqué Donald Trump, le président américain a effacé son message avant d'en poster un nouveau. "Qui peut comprendre ce que signifie vraiment 'covfefe' ? Amusez-vous bien !", a-t-il ainsi écrit.