Confessions bidons et mariages factices : l'itinéraire d'un faux prêtre californien

  • A
  • A
Confessions bidons et mariages factices : l'itinéraire d'un faux prêtre californien
Erwin Mena se faisait appeler "padre" par les fidèles.@ Handout / LAPD / AFP
Partagez sur :

Le faux prêtre, arrêté cette semaine, faisait des messes bidons et se prétendait aussi guérisseur. 

Après avoir donné de fausses messes, orchestré des mariages bidons en Californie et singé des guérisons miracles, un faux prêtre a été arrêté cette semaine à Los Angeles, aux Etats-Unis.

Des escroqueries pour 53.000 dollars. Erwin Mena, 59 ans, s'est fait interpellé après avoir vendu des tickets à des fidèles pour aller voir le pape François lors de sa visite aux Etats-Unis l'été dernier.  Les réservations n'ont jamais été faites, le voyage n'a jamais eu lieu. L'ensemble de ses escroqueries est évalué à 53.000 dollars, soit 47.500 euros. C'est l'archevêché de Los Angeles qui a dénoncé le faux prêtre à la police de la mégalopole le 4 juin.

Egalement faux médecin. Erwin Mena fait l'objet de 30 chefs d'accusation, notamment pour vol et parjure. Il a en effet signé des documents de mariage en prétendant être habilité à le faire. Il est aussi accusé de pratique de la médecine illégale, car il a prétendu être capable de guérir les malades. "Mena s'est fait passer pour un prêtre catholique à partir d'octobre 2014 dans deux églises de Los Angeles où il a donné des messes, reçu des confessions et officié lors de mariages", selon un communiqué du bureau du procureur de Los Angeles. "Il avait sollicité des donations de la part des églises mais gardait l'argent pour lui", ajoute un communiqué de la police de Los Angeles (LAPD).

Il encourt 21 ans de prison. D'après des représentants de l'église entendus par la police et cités par la presse locale, Erwin Mena se faisait appeler "Padre" et se serait fait passer pour un prêtre dès le milieu des années 90. A chaque fois qu'il était démasqué, il parvenait à disparaître sans laisser de traces. L'imposteur a été arrêté par la police dans un quartier de Los Angeles proche de ceux où il tenait paroisse et mis en détention. Il risque aujourd'hui jusqu'à 21 ans derrière les barreaux.