Chine : un temple de 2.000 tonnes déplacé sur 30 mètres

  • A
  • A
Partagez sur :

Du ciment avait été préalablement injecté dans les fondations du bâtiment afin de le renforcer. 

Le bâtiment principal d'un temple bouddhiste de Shanghai en Chine vieux de 135 ans a été déplacé de 30 mètres afin de réduire l'engorgement de ce site très visité de la mégapole chinoise. L'opération fait partie d'une campagne lancée en juillet 2014 afin de faire face aux "préoccupations en matière d'incendie et de sécurité du public", a indiqué le temple.

Bâtonnets d'encens. Des milliers de personnes se pressent chaque jour au temple du Bouddha de jade et les autorités désirent sécuriser le lieu et éviter tout risque d'incendie, relativement élevé en raison des nombreux bâtonnets d'encens qui s'y consument.

Déplacé sur des rails. Le "pavillon Mahavira", d'un poids de 2.000 tonnes, a été placé sur des rails spécialement conçus pour l'opération et déplacé lentement afin de dégager davantage de place dans les zones adjacentes. L'opération a été achevée dimanche à l'issue d'un processus qui aura duré deux semaines. Les ouvriers avaient injecté du ciment dans les fondations du bâtiment pour les renforcer, avant d'entreprendre le grand déplacement. 

Statues protégées. Les statues qui étaient situées dans le pavillon, construit entre 1918 et 1928, avaient été préalablement protégées et ont été déplacées avec le bâtiment, a précisé le Quotidien du peuple, le journal officiel du Parti communiste au pouvoir en Chine.