Chargé par un chevreuil, un pompier finit à l'hôpital

  • A
  • A
Chargé par un chevreuil, un pompier finit à l'hôpital
La victime a été chargé mercredi par un chevreuil qu'il venait extraire du jardin d'un particulier.@ Reuters
Partagez sur :

Un soldat du feu du Lot-et-Garonne a été hospitalisé dans un état sérieux, victime notamment d'un hématome au crâne.

Un pompier du Lot-et-Garonne a été hospitalisé dans un état sérieux, victime notamment d'un hématome au crâne, après avoir été chargé mercredi par un chevreuil qu'il venait extraire du jardin d'un particulier, a-t-on appris jeudi auprès de ses collègues. Le pompier professionnel de 31 ans, spécialisé dans le "fléchage" d'animaux errants avec un fusil hypodermique, avait été appelé mercredi après-midi avec des collègues, après qu'un chevreuil égaré  s'était retrouvé bloqué dans le jardin d'un particulier à Marmande.

Le pompier a bien fléché le chevreuil, mais, peut-être approchant trop tôt alors que l'animal était insuffisamment endormi, il a été violemment chargé par le cervidé paniqué. Un chevreuil adulte peut atteindre 20 à 30 kilos. Le pompier a subi plusieurs hématomes à l'oeil, à la mâchoire, ainsi qu'un, sévère, au crâne, qui a justifié son transfert mercredi soir de l'hôpital de Marmande au CHU de Bordeaux. Son état y était stable jeudi, mais l'hématome crânien restait sous surveillance, dans l'attente d'une éventuelle décision d'opération.

Les interventions de pompiers pour des chevreuils égarés en zones semi-urbaines voire urbaines, sont fréquentes, dans un contexte de prolifération de l'espèce, qui a quasi-quadruplé en 20 ans, selon des chiffres de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. L'intervention de mercredi a eu pour cadre une zone pavillonaire, ont précisé les pompiers. L'adresse, ça ne s'invente pas: "Impasse du Cerf".