Canada : enquête sur le vol d'une tour téléphonique de 20 mètres de haut

  • A
  • A
Canada : enquête sur le vol d'une tour téléphonique de 20 mètres de haut
Haute de 20 mètres, l'antenne a été entièrement démontée.@ STEPHAN AGOSTINI / AFP
Partagez sur :

La tour a une valeur de 3.500 euros. Les voleurs l'ont démontée et chargée dans un véhicule utilitaire.

Une antenne-relais de 20 mètres de haut, soit l'équivalent de six étages, a été dérobée au Canada par un ou plusieurs suspects qui ont ensuite pris la fuite en voiture, a annoncé jeudi la police fédérale. La tour a été "mise en pièces et chargée" dans un véhicule utilitaire qui a ensuite pris la fuite près de la communauté rurale de Egg Lake, dans le Manitoba (centre du Canada), selon un communiqué de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui a ouvert une enquête.

Valeur de 3.500 euros. "Il faut certaines compétences pour voler un tel objet", a concédé le caporal Robert Daisley, qui s'est dit "surpris" de ce vol inhabituel survenu le 2 avril. La tour servait d'amplificateur de signal pour les téléphones mobiles et pour l'accès internet d'un établissement scolaire de cette région isolée, à 700 kilomètres au nord de Winnipeg, et aurait une valeur de 5.000 dollars canadiens (3.500 euros). Il faudrait "plus 3.000 dollars de main d'oeuvre pour la remplacer", selon l'officier de la GRC.

Pour avoir un accès internet dans un endroit isolé ? La police soupçonne que le voleur veuille utiliser l'antenne-relais pour "avoir un accès à internet ou à un réseau de téléphone mobile" dans un endroit isolé. Le coupable s'expose à une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison, a indiqué Robert Daisley. Un appel à témoin a été lancé pour quiconque aurait aperçu "un véhicule transportant une partie de la tour".