Brésil : ils déjouent la sécurité et sautent d'un gratte-ciel en parachute

  • A
  • A
Brésil : ils déjouent la sécurité et sautent d'un gratte-ciel en parachute
Les deux parachutistes ont déjoué la sécurité de l'immeuble de 40 étages pour réaliser une chute libre de 13 secondes.@ MANAN VATSYAYANA / AFP
Partagez sur :

Deux parachutistes ont sauté d'un immeuble de 40 étages, en plein centre-ville de Sao Paulo.

Deux parachutistes brésiliens ont réalisé la prouesse de sauter d'un immeuble de 40 étages en plein cœur de Sao Paulo, la mégapole du Brésil, après avoir déjoué la sécurité, rapporte samedi le site d'information G1 de Globo. Ce sport extrême, connu comme Base Jump (saut d'un point fixe, immeuble, antenne, pont ou falaise, et non d'un aéronef), est considéré comme l'un des plus dangereux.

Chute libre de 13 secondes. Arthur Zanella et Thiago Negao ont planifié leur saut pendant près d'un mois avant de le réaliser mercredi. Il a duré 13 secondes dont trois en chute libre. Ils ont atterri sur une grande avenue à 22H30, "quand la circulation est plus calme, et après avoir calculé le temps où les voitures restent arrêtées" au feu rouge, a indiqué Zanella au site brésilien. L'immeuble Italia est le deuxième plus haut de Sao Paulo (165 m) et l'un des endroits touristiques et chics de cette ville de 12 millions d'habitants intramuros. Avant de sauter, les sportifs ont dîné et bu une bouteille de vin dans le restaurant panoramique en terrasse de l'Italia, avant d'aller se préparer dans les toilettes. "On a tout de suite vu que les gens nous regardaient à cause de notre tenue en jean, tee-shirt et sac à dos", a expliqué le parachutiste.



Après le saut, le métro. Ils ont ensuite foncé pour prendre l'escalier conduisant à l'extérieur de l'immeuble, parvenant à sauter sans être rattrapés par les agents de sécurité. Après leur saut, ils sont descendus dans le métro pour ranger leur matériel, selon les images vidéo, avant d'aller célébrer leur exploit dans un bar. L'administration de l'Italia - dont le français Alain Robert, "l'homme araignée" avait descendu la façade en 2008, aussi en déjouant la sécurité - décidera si elle poursuit ou non en justice les parachutistes. Lors du carnaval de Rio de cette année, Arthur Zanella avait atterri en parachute en plein Sambodrome pour l'ouverture du défilé de l'école de samba Portela.