Belgique : un militaire pris en flagrant délit de shopping

  • A
  • A
Belgique : un militaire pris en flagrant délit de shopping
@ LUC CLAESSEN / BELGA / AFP
Partagez sur :

Un militaire belge, pris en flagrant délit de shopping pendant son service, a été limogé par l'armée. Depuis, l'homme reçoit de nombreux soutiens.

Pris la main dans le sac. C'est une histoire belge qui déchaîne les passions dans le Plat Pays. Tout commence peu avant les fêtes de Noël. Ce jour-là, un militaire marche dans une rue commerçante de Bruxelles. Il est en treillis, gilet pare-balles, et porte son fusil en bandoulière. Bref, toute la panoplie du soldat en patrouille. Sauf que, dans sa main gauche, le militaire tient un sac de courses d'une boutique de cosmétiques.

C'est là qu'une passante le prend en photo de dos, postant le cliché sur les réseaux sociaux. La machine s'emballe, et le journal télévisé du soir évoque le sujet. Dans un Bruxelles en alerte terroriste de niveau 3, l'armée belge goûte très peu à ce geste et, très vite, le militaire est relevé de ses fonctions.



De nombreux soutiens. Mais depuis, les soutiens à son encontre se multiplient. De plus en plus d'internautes prennent sa défense, créent des groupes de soutien Facebook et signent des pétitions. Lundi, c'est même la police bruxelloise qui lui apporte son soutien. Trois agents se sont fait photographier avec un sac à la main pour montrer leur solidarité, selon une photo que s'est procurée la chaîne flamande vtm.

Sans-titre-1

Crédit : vtm


Et la mobilisation porte ses fruits. Dans un message de remerciement, le soldat explique que le ministère de la Défense est désormais de son côté.



"Tout d’abord, je vous souhaite un joyeux Noël. Profitez bien de votre famille. Je suis le fameux militaire pris la main dans le sac, si on peut dire cela comme ça. Je vous remercie de votre soutien aussi et le monde qui a vu votre article. Pouvez-vous mettre un commentaire pour remercier toutes ces personnes qui ont pris de mes nouvelles (rares sont ceux qui savent que c’est moi, même dans mes amis.) Je n’essaie pas de me dévoiler, la photo a pris une ampleur terrible, et la Défense est maintenant de mon côté, sûrement grâce à vous tous qui m’avez soutenu, continuez vos pétitions et de me soutenir. J’attend encore les autres sanctions. Merci à vous David Antoine. Encore un joyeux anniversaire."