A Bergerac, on recherche un python royal qui s’est échappé

  • A
  • A
A Bergerac, on recherche un python royal qui s’est échappé
Le maire, Daniel Garrigue, a en tout cas résumé l'affaire : "le serpent s'est sauvé et le propriétaire aussi". @ PRAKASH MATHEMA / AFP
Partagez sur :

Les derniers à l'avoir vu sont les pompiers, lundi dernier.

Oups ! Un python royal est en liberté dans les rues de Bergerac, et différents services sont à sa recherche, rapporte Sud Ouest samedi. 

"Le serpent s'est sauvé et le propriétaire aussi". Le reptile a pris la poudre d'escampette au 13 rue Bourbarraud, a indiqué une source à Sud Ouest, après que son propriétaire se soit aperçu de sa disparition au moment de son déménagement. Mais celle-ci pourrait en réalité être plus ancienne de quelques mois. Le maire, Daniel Garrigue, a en tout cas résumé l'affaire : "le serpent s'est sauvé et le propriétaire aussi". 

De la farine et du sable pour repérer ses déplacements. Les derniers à avoir croisé le reptile sont les pompiers, qui l'ont vu lundi dernier. Ils sont épaulés dans leur chasse au serpent par l'Office nationale de chasse et de la faune sauvage (ONCFS). La police n'est pas dans la course pour retrouver l'animal : cette espèce n'étant pas protégée, l'affaire ne relève pas de son domaine, a précisé Sud Ouest. L'ONCFS se débrouille pour repérer les déplacements de l'animal, qui ont surtout lieu la nuit, en mettant de la farine et du sable pour relever ses traces. L'office n'exclut pas de fabriquer son propre piège pour capturer l'animal. Précisons que cet animal, qui pèse en général 1,5 kilo pour une taille d'un mètre à un mètre cinquante, ne représente aucun danger pour l'homme.