Nouveau record pour l’immobilier à Paris

  • A
  • A
Nouveau record pour l’immobilier à Paris
La hausse du prix du mètre carré à Paris a enregistrée une hausse de 17,5% sur un an.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le mètre carré s'est vendu dans la capitale au prix moyen de 7.330 euros fin 2010.

Le prix du mètre carré n'a jamais été aussi élevé à Paris. Avec un coût moyen de 7.330 euros par mètre carré au 4e trimestre pour les logements anciens, Paris intra-muros bat le précédent record qui datait seulement du 3e trimestre à 7.030 euros le mètre carré. La hausse ainsi enregistrée est de 17,5% sur un an. Il faut remonter à la fin des années 80, juste avant l'explosion de la bulle immobilière, pour retrouver un rythme de progression plus important.

Conséquence de cette flambée, il devient désormais quasi-impossible pour les ménages moyens d'acheter un logement à Paris. Pour preuve, un couple avec deux enfants, gagnant 3.000 euros par mois ne peut emprunter aux taux d’intérêt actuels que 100.000 euros sur 10 ans ou 170.000 euros sur 20 ans. Ce qui ouvre à peine les portes... d'un studio de 24 mètres carré dans la capitale. Reste alors la possibilité de s'endetter sur 30 ans, qui permet d'accéder à un petit deux-pièces, seulement dans certains arrondissements parisiens.

Les raisons d’un tel bond sont multiples : la rareté de l'offre, le repli sur l'immobilier des déçus de la Bourse, les investissements des propriétaires ayant réalisé d'importantes plus-values ou l'attrait toujours suscité par la capitale.

La tendance actuelle devrait se poursuivre

Le trou d'air après la crise financière et économique a été très court. "Après avoir subi une baisse de 10% en Ile-de-France de l'été 2008 au printemps 2009, ce qui est faible, les 18 derniers mois se sont traduits par une hausse des prix de 14% sur l'ensemble des logements et jusqu'à 21% à Paris", soulignent les notaires.

"La hausse actuelle des prix des logements anciens devrait continuer au premier semestre et se stabiliser au second", prédit Me Lefebvre, qui se refuse toutefois à donner une fourchette de prix. Se basant sur les avant-contrats de vente, les notaires affirment que "le niveau de 7.600 euros le m2" en moyenne a été atteint en février 2011 dans la capitale.

Pour l'ensemble de l'Ile-de-France, les prix ont enregistré une hausse de 14,1% en 2010 par rapport à 2009. L'augmentation est beaucoup moins forte en petite couronne (+12,8%) et en grande couronne (+7,3%) que dans la capitale.