Xbox One : à l'E3, Microsoft ne rassure pas...

  • A
  • A
Xbox One : à l'E3, Microsoft ne rassure pas...
Le constructeur américain a de nouveau présenté sa nouvelle console de jeu Xbox One au prix annoncé de 499 euros.@ Johann Duriez-Mise / Europe 1
Partagez sur :

E3 - Après plusieurs polémiques, Microsoft a montré des jeux à la pelle. Mais n’a pas rassuré sur sa console.

L'INFO. Microsoft a ouvert le bal des conférences de l’E3, plus grand salon du jeu vidéo du monde, lundi à Los Angeles. Au cours d’une conférence qui a duré près de deux heures, le constructeur américain a de nouveau présenté sa nouvelle console de jeu Xbox One. Mais après plusieurs semaines de polémiques - pas de jeux d’occasion, obligation de rester connecté à Internet ou encore l’absence de compatibilité des jeux Xbox 360, le constructeur a très peu évoqué les fonctionnalités de sa console. Et son prix annoncé, 499 euros, n’est pas près de rassurer les joueurs.

>> Toute l'actu du Salon de l'E3 sur Europe1.fr, c'est par ici.

Des dizaines de jeu dévoilés. L’E3 est un salon dédié au jeu vidéo, Microsoft a donc logiquement orienté sa conférence vers les jeux et non sur sa console : Halo Debut, suite de la légendaire saga du jeu de guerre futuriste, Dead Rising 3, un jeu de chasse aux zombies dans un environnement apocalyptique, Metal Gear Solid V, jeu d’espionnage croisé avec un Western ou encore Ryse Son of Rome, un péplum vidéoludique aux décors dignes d’Hollywood sont les quatre exclusivités marquantes qui ne verront le jour que sur Xbox One. Microsoft a enchaîné les démonstrations de jeux, souvent bluffants esthétiquement. C’est le point le plus positif de cette conférence.

Un prix (très) élevé. Mais ce que craignaient le plus les joueurs a été officialisé : la Xbox One sera commercialisée au prix de 499 euros, dès le 21 novembre en Europe. Un prix élevé qui risque de freiner certains joueurs actuels, surtout dans un climat économique de récession. En revanche, le prix des jeux n’a pas été officialisé.

Des fonctionnalités qui font toujours débat. Microsoft a esquivé tous les sujets qui faisaient polémiques depuis la première présentation de sa console : les jeux d’occasion, qui ne devaient pas être compatibles dans un premier temps, avaient finalement été confirmés quelques jours plus tard. Les titres de la console actuelle, Xbox 360, ne seront pas jouables sur Xbox One - une question compatibilité technique sur laquelle Microsoft ne peut pas revenir. Enfin, l’obligation pour la console d’être connectée au moins une fois toutes les 24 heures à Internet pour faire fonctionner les jeux sur Xbox One n’a pas, non plus, été abordée durant cette conférence. Pas sûr que les joueurs se jettent au final sur cette nouvelle console à Noël.