Vous recevrez (bientôt) des e-mails anonymes

  • A
  • A
Vous recevrez (bientôt) des e-mails anonymes
@ REUTERS
Partagez sur :

NOM DE NOM - “Leak” est un projet de plateforme qui permet d’envoyer des déclarations d’amour ou des révélations compromettantes de façon anonyme.

L’INFO. Et si vous pouviez dévoiler déclarer votre amour à votre collègue par e-mail sans dévoiler votre identité ou révéler un important secret par message électronique tout en restant anonyme ? C’est l’objectif que se sont fixé Laurent Desserrey et Sébastien Thiriet, en créant “Leak”. Cette plateforme propose d’envoyer des e-mails anonymes. Mais le projet, lancé le 28 juillet, est pour le moment suspendu pour des raisons techniques. Explications.

>> LIRE AUSSI - Un milliard de mots de passe dérobés par des pirates russes

Pourquoi envoyer des e-mails anonymes ? En anglais, “Leak” signifie “fuite”. D’après ses créateurs, le site a pour vocation d’envoyer des “crush secrets, private jokes, confidences et révélations”. Des révélations comme celles qui ont été communiquées par Edward Snowden, ancien membre de la NSA, aujourd’hui réfugié en Russie. Une fois le message anonyme envoyé, le destinataire ne reçoit que son contenu et le pseudonyme de l’expéditeur. Celui-ci peut également choisir parmi des catégories de noms : “collègue”, “membre de la famille”, “ami” ou encore simplement “quelqu’un”.

Quid des insultes ? D’après le cofondateur Laurent Desserrey, les messages d’insultes seront automatiquement bloqués. En revanche, les “aveux” de tous types seront autorisés : “Parfois la vérité est difficile à entendre, même lorsque ça vient d’un ami dans la vraie vie. Le but est de rejeter uniquement les leaks agressifs, trop tendancieux. Leak est un moyen de communication, un outil. Il n’y a pas de censure, uniquement le respect de la personne et de la loi”, a-t-il affirmé au site LesInrocks.

Techniquement pas prêt. Mis en ligne le 28 juillet, le site a tenu 11 jours, révèle LesInrocks. Le 7 août, “Leak” est devenu indisponible, “après 60.000 envois anonymes”, affirme l’entreprise. “Victime de son succès, Leak est forcé par une tierce partie de suspendre son activité”, explique un message sur le site. En réalité, les deux hommes à l’origine du projet ont choisi de passer par une interface de programmation permettant d’envoyer ces fameux messages anonymes. Sauf que Mandrill, le prestataire de service qui leur loue ses serveurs, n’accepte pas l’envoi d’e-mails anonymes dans ces conditions. Sébastien Thiriet et Laurent Desserrey vont donc devoir créer leur propre serveur d’envoi d’e-mail. Mais pour cela, il faudra patienter “quelques semaines”, regrette un des cofondateurs.

>> LIRE AUSSI Envoyer des Gif par SMS, c'est possible