VIDÉO - On a testé la manette pour iPhone

  • A
  • A
VIDÉO - On a testé la manette pour iPhone
Partagez sur :

TEST EXPRESS - Avec la Logitech Powershell, le smartphone d'Apple va-t-il enfin se transformer en véritable console de jeux ?

Appareil photo, navigateur Web, dictaphone, lecteur vidéo… L'iPhone sait tout faire. Mais côté jeux vidéo, le téléphone d'Apple se limite souvent à des jeux de puzzle ou de réflexion type Candy Crush Saga ou encore Solitaire. Et pour les jeux à l'ancienne, rien ne vaut les bons vieux joysticks et manettes à quatre boutons. Le spécialiste des accessoires mobiles Logitech se lance à l'assaut de tous les joueurs sur iPhone avec sa nouvelle manette la "Powershell". Accessoire ultime ou fausse bonne idée ?



Test Logitech Powershell : la manette pour iPhonepar Europe1fr

À utiliser tout de suite. Cette manette, ultra-légère, est très facile à utiliser : il suffit de glisser son iPhone 5 ou 5s dans l'emplacement prévu. Si votre jeu est compatible, aucune configuration n'est nécessaire, il n'y a plus qu'à jouer. C'est là que le bât blesse : actuellement, une cinquantaine de titres, seulement, fonctionnent avec la Powershell, sur les presque 200.000 jeux actuellement disponibles sur iPhone.

Le plastique, c'est pas chic. L'accessoire est composé de 7 boutons et de la traditionnelle croix directionnelle. Mais le choix du tout plastique comme matériau donne une impression de fragilité. Certaines touches répondent mal quand on appuie dessus. Conséquence directe : la précision n'est pas au rendez-vous, notamment pour les déplacements.

Une batterie en bonus. Logitech a doté sa manette d'une batterie pour recharger son iPhone en pleine partie. Il suffit d'activer un petit bouton à gauche de l'écran, et la recharge est lancée. Une vraie bonne idée, notamment lorsque le joueur veut se lancer dans une partie de plusieurs heures.

EN RÉSUMÉ : La Logitech Powershell est un bel accessoire, bien fini, léger et malin, notamment avec sa batterie supplémentaire. Mais la précision n'est pas vraiment au rendez-vous et le catalogue de jeux compatibles doit encore s'enrichir. Espérons qu'une future deuxième version corrigera tous ces défauts.