Une appli qui veut "guérir" les gays fait scandale

  • A
  • A
Une appli qui veut "guérir" les gays fait scandale
@ Capture Setting Captives Free
Partagez sur :

POLEMIQUE - Retirée de l'App Store d'Apple, elle reste pour l'heure disponible sur Google Play.

"Guérir" de l'homosexualité en 60 jours. Voilà tout bonnement ce que propose "Setting Captives Free", une application gratuite pour smartphones mise en ligne le 30 mai. Quelques jours seulement après l'adoption du mariage gay en France - et la première union célébrée à Montpellier - cette appli a suscité beaucoup de réactions... et enregistré des dizaines de milliers de téléchargements !

417.000 personnes l'ont téléchargée. En fin d'après-midi mercredi, cinq jours après sa mise en ligne, l'application avait déjà été téléchargée 417.000 fois. Un succès d'autant plus remarquable que l'App Store d'Apple l'a retirée suite à une pétition massive. Mais mercredi à 19 heures, "Setting Captives Free" était toujours disponible au téléchargement sur Google Play, la boutique en ligne d'applications Android.

allout, homosexuels

© Capture Allout.org

Une pétition à 100.000 personnes. Pour tenter d'enrayer le succès de cette appli lancée par une organisation religieuse qui porte le même nom, selon le Nouvel Obs, près de 100.000 personnes ont déjà signé la pétition mise en ligne sur allout.org. La pétition demande "aux comités d'examen des apps d'Apple et l'équipe de développement Google de supprimer des plateformes de vente toutes les applications qui proposent une 'thérapie' contre l'homosexualité".

La Bible pour référence. Pour "remettre les homosexuels dans le droit chemin", l'application s'appuie en grande partie sur des citations bibliques et sur certains témoignages, vidéo notamment. "Contrairement à ce que vous avez pu entendre ailleurs, vous n'avez pas un gêne homosexuel, pas plus que vous n'êtes né homosexuel, sans espoir de liberté", est-il écrit dans l'introduction du premier cours. "Vous pouvez être libéré des chaînes de l'homosexualité à travers le pouvoir de Jésus Christ".

appli iphone juif pas juif DR 930620

© DR

Le précédent "Juif ou pas juif". En 2011, une application du même genre, mais sur le caractère religieux, avait été créée. Pour 0,79€, cette application pour iPhone permettait de savoir si votre star préférée ou votre député était d'origine ou de confession juive. A l'époque, l'application a connu un succès phénoménal grâce à la polémique : en quelques heures, "Juif ou pas juif ?" s'était hissé au troisième rang du Top 25 des applications payantes de l'iPhone. Mais deux mois plus tard, acculé, le créateur de l'appli l'avait finalement retirée avec l'assurance de ne pas être poursuivi. En sera-t-il de même cette fois ?