Twitter : l'Armée syrienne électronique pirate Microsoft

  • A
  • A
Twitter : l'Armée syrienne électronique pirate Microsoft
Sur cette capture d'écran, on peut apercevoir les deux messages postés par les pirates de l'Armée syrienne électronique, avant leur suppression.@ Capture d'écran Clubic
Partagez sur :

Ce groupe de hackers proche du régime syrien a posté deux messages invitant les utilisateurs à ne pas utiliser les services du géant américain.

L'INFO. Une semaine après le piratage du compte officiel Skype, le logiciel de discussion vidéo de Microsoft, c'est au tour du compte d'actualités de la marque américaine d'être piraté. Deux tweets de la Syrian Electronic Army (SEA ou Armée syrienne électronique) ont été postés samedi, avant que Microsoft ne reprenne la main sur son fil Twitter et efface les messages en question. L'Armée syrienne électronique est un groupe de hackers proche du régime de Bachar al-Assad.

Quand Microsoft "vante" la concurrence. Dans le premier de ces messages, l'Armée syrienne électronique affirme que la messagerie électronique de Microsoft (Outlook) surveille et revend les informations de ses utilisateurs. Le second affirme que les deux sites les plus visités depuis le navigateur de la marque (Internet Explorer) sont les sites des concurrents Google Chrome et Mozilla Firefox.

Plus tôt dans la journée, c'est le compte support officiel de la Xbox, console de jeux vidéo de Microsoft, qui était détourné par les mêmes pirates. Aucun communiqué n'a été publié par la firme américaine.

>> À LIRE AUSSI : Bachar Al Assad prolonge la guerre sur iPhone