Surface : que vaut la tablette de Microsoft ?

  • A
  • A
Surface : que vaut la tablette de Microsoft ?
Partagez sur :

TEST EXPRESS – Europe1.fr s’est penché sur la tablette tournant sous une version allégée de Windows 8.

15.11 930x620 Surface

L’interface. Tout nouveau tout chaud, Windows 8 est arrivé sur les ordinateurs et les tablettes. Mais ce n’est pas tout à fait la version complète du dernier système d’exploitation de Microsoft qui est installé sur ce modèle de Surface. Il s’agit de Windows RT, une version allégée, moins complète. Qu’est-ce que ça change ? Visuellement rien, on retrouve les tuiles colorées et facilement accessibles aussi bien en tactile qu’avec un clavier et une souris. En revanche, question logiciels, il est impossible d’installer les programmes "x86", ceux que l'on avait l'habitude d'utiliser sur son ordinateur sous Windows XP, Vista ou encore Windows 7.

Concrètement, cela veut dire pas de VLC, de Photoshop, de WinRar ni même de Google Chrome ! Microsoft assure que les développeurs plancheraient actuellement à adapter leurs programmes à cette version "light" de Windows 8. En attendant, pour trouver une application, c'est sur le Windows Store que ça se passe. Une boutique comme ce qu'on peut trouver sur les smartphones mobiles, avec des applications gratuites, d'autres payantes, des classements et des jeux. Pour le moment c'est encore assez pauvre mais nul doute que cela va rapidement s'enrichir.

À LIRE AUSSI : Windows 8 : le nouvel OS en 8 questions

L’écran. Bel effort de Microsoft : la dalle de la Surface fait honneur à l'objet, en lui-même superbement dessiné. L'écran est de 10,6 pouces (15,24 cm) pour une résolution de 1366 x 768 pixels. C'est plus large qu'un iPad donc, ce qui permet d'afficher deux fenêtres l'une à côté de l'autre comme sur la capture ci-dessous. Pratique pour travailler mais également pour regarder un film, de quoi s'affranchir des classiques bandes noires en haut et en bas de l'écran.

15.11 930x620 Surface

La suite Office. Word, PowerPoint et Excel sont bien entendu au rendez-vous : les trois logiciels sont intégrés par défaut en version complète. La grande nouveauté réside dans l'intégration de SkyDrive, l'outil de gestion des fichiers dans le Cloud. Tous les documents peuvent être enregistrés dans le "Nuage" pour être récupérés depuis un autre support (ordinateur, autre tablette ou smartphone). Utile, pratique et facile à paramétrer. On s'habitue vite à ne pas avoir à se poser la question de savoir où se situe un fichier.

15.11 930x620 Surface

Le multimédia. On est partagé : dans un sens, l'importation de la musique est simple, pratique et s'intègre idéalement dans l'application dédiée, d'un autre côté c'est exactement le contraire pour les vidéos. Les formats de lecture sont encore limités (pas de .avi par exemple) et l'impossibilité de télécharger une application externe prenant en charge d'autres formats est un gros point noir. Enfin, même topo pour les photos que pour la musique : Microsoft a simplifié l'accès aux images et la seule application de l'interface à tuiles confirme le gros travail de l'entreprise sur l'ergonomie. Qu'il est loin le temps de Windows XP et de Winamp.

15.11 930x620 Surface

La connectivité. Bravo Microsoft ! Enfin une tablette avec toute la connectivité qu'il faut : un port USB (2.0 malheureusement, le 3.0 offrant un bien meilleur débit), un port pour cartes SDHC (drôlement bien caché) et un port micro HDMI. Il ne manque rien ou presque : avec un deuxième port USB on aurait pu, par exemple, faire fonctionner simultanément une souris filaire et une clé USB.

15.11 930x620 Surface

Les claviers. Un autre bon point pour Microsoft. Il y a deux types de claviers : le tactile (Touch Cover) et le clavier physique (Type Cover). Ces deux accessoires font également office de protection pour l'écran. Léger, facile à coupler à la tablette et plutôt réactif au toucher, le Touch Cover comporte deux défauts majeurs : impossible de taper un long texte (manque de sensation) et le touchpad (zone tactile qui remplace la souris) est inutilisable en raison de sa taille réduite. Le Type Cover est proche de la perfection. Ne lui manque qu'un touchpad plus grand pour remplacer un clavier normal. Pour l'anecdote, l'intégralité de ce test a été tapée à l'aide du Type Cover. Mention spéciale aux raccourcis qui ont été rajoutés en haut de clavier : on peut y régler le son, partager sa page, accéder aux réglages ou encore naviguer rapidement dans un document.

15.11 930x620 Surface

Le prix. Un argument de poids pour Microsoft : 489€ le premier prix pour la version 32 Go, c'est exactement le même prix que l'iPad Retina équipé de 16 Go. Avantage à la Surface ? Pas vraiment : une fois installé, Windows RT prend 16 Go de stockage et réduit donc l'espace libre à… 16 Go. De la poudre aux yeux qui devrait cependant attirer l'acheteur mal renseigné. La version 64 Go est vendue avec le clavier Touch Cover au prix de 694 euros. Notons enfin que les claviers sont chers : 119,99 euros pour le Touch Cover et 129,99 euros pour le Type Cover.

À LIRE AUSSI : Surface : les acheteurs dupés sur le stockage

VERDICT

Pour un premier essai, c'est réussi : la Surface est non seulement un bel objet, complet, et son système d'exploitation Windows 8 (ou plutôt Windows RT) est parfaitement adapté à son usage. Aussi bien en nomade qu'en sédentaire, la tablette de Microsoft remplit ses fonctions avec brio, même si quelques détails viennent noircir le tableau : le Windows Store est encore trop pauvre et ne suffit pas à combler l'impossibilité d'installer des logiciels "classiques". Les deux claviers sont également de bons points, même si le Touch Cover ne peut remplacer un vrai clavier. On attend cependant d'avoir en main la version Pro de la Surface, intégrant un Windows 8 complet mais dont le prix n'est pas encore connu.

>> On a aimé :

-         L'écran et les finitions de belle facture
-         L'interface de Windows RT
-         L'intégration d'Office et de Skydrive
-         Le Type Cover
-         La possibilité d'étendre le stockage
-         Le support intégré

>> On n’a pas aimé :

-         L'espace de stockage mensonger
-         L'impossibilité d'installer des logiciels classiques (VLC, Chrome…)
-         Le prix des claviers
-   Le peu de formats vidéo acceptés

15.11 930x620 Surface