Avec Rooms, Facebook veut relancer les forums

  • A
  • A
Avec Rooms, Facebook veut relancer les forums
@ Capture d'écran
Partagez sur :

BONNE APP’ - Le réseau social a lancé une nouvelle application qui permet de discuter entre amis de façon totalement anonyme.

Souvent pointé du doigt pour son manque de transparence vis à vis des données de ses utilisateurs, Facebook veut se racheter une conscience : le réseau social au 1,32 milliard d’utilisateurs a lancé jeudi une nouvelle application nommée Rooms, qui entend relancer les discussions de groupe en ligne, le tout de façon totalement anonyme. Mais seuls les Américains peuvent la tester pour le moment. Présentation.

>> LIRE AUSSI - Twitter va-t-il supprimer le flux chronologique des tweets ?

Comment ça marche ? Pas besoin de créer un compte Facebook pour utiliser Rooms : on peut choisir un pseudo, ou bien renseigner son vrai nom. Il suffit ensuite de choisir un “salon de discussion”, ce que l’application appelle une “room”, pour participer à une discussion en envoyant du texte, des photos ou des vidéos. Au départ, les sujets proposés sont assez classiques : “gifs”, “musique”, “nourriture”, etc. Mais il est possible de créer une discussion de toute pièce et de choisir ses options (salon privé, interdit aux moins de 18 ans, etc.). Si on souhaite inviter un autre utilisateur à rejoindre une “room”, on enregistre un code visuel (QR code) puis on l’envoie à la personne concernée par SMS, e-mail ou autres réseaux.

Uniquement pour les Américains. Le hic, c’est que pour le moment, Facebook ne propose cette nouvelle application que sur l’App Store américain. Aucune date de sortie n'a encore été donnée par l'entreprise pour le moment et il faudra probablement que les utilisateurs français attendent plusieurs semaines avant de pouvoir télécharger Rooms. A moins de posséder un compte iTunes américain, une manipulation un peu laborieuse mais faisable, expliquée par certains sites (voir cette page).

C’est vraiment anonyme ? Pas vraiment. La première chose que Rooms demande avant même de s’inscrire, c’est d’accéder aux photos enregistrées sur l’appareil de l'utilisateur. Deuxième étape : il faut renseigner une adresse e-mail pour confirmer son compte Rooms et ainsi sauvegarder les salon de discussions auxquels on souhaite accéder à chaque nouvelle connexion.

C’est vraiment nouveau ? Avouons-le tout de suite : “Rooms” n’invente rien et s’inspire sciemment d’autres applications similaires comme Whisper ou Secret. Mais comme souvent, Facebook mise gros sur une interface ultra-simplifiée, accessible à tous et assez fun d’utilisation. Reste à savoir si les internautes vont faire confiance à un réseau social de cette envergure dans les semaines à venir.