Près d'un compte Twitter sur 20 est un robot

  • A
  • A
Près d'un compte Twitter sur 20 est un robot
@ REUTERS
Partagez sur :

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE - La hausse du nombre de faux comptes inquiète le réseau social : ils représentent désormais 8,5% de ses inscrits.

Mise à jour du 14 août : Twitter a souhaité rectifier les propos du site Quartz. Le réseau social ne compterait pas 23 millions de robots (soit 8,5% de ses utilisateurs) mais ils représenteraient en réalité 5% de sa base d'inscrits, soit près de 14 millions de robots. Les 8,5% d'utilisateurs évoqués par le rapport trimestriel de Twitter représente en réalité le nombre d'inscrits au réseau social qui utiliseraient une application tierce. On peut citer par exemple Tweetdeck, Echofon ou encore les applications qui permettent de partager du contenu vers Twitter (Instagram, les applications d'informations ou encore de photos).

Actualité originale publiée le 12 août :

L’INFO. Twitter compte 271 millions d’utilisateurs actifs mais derrière quasiment un inscrit sur dix se cache une machine. Le site spécialisé Quartz a repéré, dans le dernier rapport trimestriel de Twitter lui-même, un nombre croissants de faux comptes, ce que l’on appelle des ‘bots’ : ils seraient 23 millions, soit 8,5% de la base d’inscrits. De quoi inquiéter le réseau social.

À quoi servent les ‘bots’ ? Ces robots se présentent sous différents profils. Il y a les ‘bots’ qui répètent toujours le même message, à heure fixe, comme le compte @big_ben_clock : toutes les heures fixes, il affiche automatiquement le nombre de “Bong” sonnés par la célèbre tour de Londres.



D’autres publient automatiquement les rapports sismiques lorsqu’un tremblement de terre se produit dans le monde. En France, on peut également suivre la sirène des pompiers qui “sonne” virtuellement tous les premiers mercredi du mois. Il existe aussiun compte (@WikiAssemblee) qui dévoile les articles Wikipedia modifiés par des membres de l’Assemblée Nationale.



Mais le plus souvent, un ‘bot’ génère un message automatique à chaque mention d’un mot-clé publié sur le réseau social. Par exemple, un “robot Marsupilami” vous répondra “Houba houba” à chaque fois que vous utiliserez l’expression “ou pas” dans un de vos messages sur Twitter.



En hausse de 6%. Le nombre de faux comptes est en hausse de 6% par rapport au trimestre précédent, précise Twitter. “Approximativement 8,5% de tous les utilisateurs actifs utilisent une application tierce qui peut avoir contacté automatiquement nos serveurs pour faire des mises à jour régulières sans la moindre action additionnelle d’utilisateur discernable”, explique le réseau social dans son rapport. Un chiffre problématique puisque Twitter mise sur son nombre d’utilisateurs pour attirer la publicité sur son site. Avec un nombre de comptes inexistants ou insensibles à la publicité, le portail aux messages limités à 140 caractères perd en crédibilité.