Pourquoi RIM devient (enfin) BlackBerry

  • A
  • A
Pourquoi RIM devient (enfin) BlackBerry
Partagez sur :

INTERVIEW - Christophe Lefort, directeur général de BlackBerry France, était l'invité de Des Clics et Des Claques.

BlackBerry a levé le voile sur la dernière version de son système d'exploitation mobile, BlackBerry 10. Deux nouveaux modèles de smartphones vont être commercialisés avec un objectif : reconquérir des parts de marchés dans un secteur ultra-concurrentiel. Le DG de la marque canadienne était l'invité de l'émission Des Clics et des Claques, mercredi. Morceaux choisis.

À LIRE : BlackBerry 10, la version de la dernière chance

RIM change de nom et devient BlackBerry. Enfin ?

31.01 930x620 BlackBerry Christophe Lefort Smartphone
C'est vrai qu'il existait une forte appétence à la marque BlackBerry. Avec l'arrivée de BlackBerry 10, c'est un nouveau départ et ça se ressent très fortement dans les valeurs que nos utilisateurs associent à BlackBerry. Donc dès aujourd'hui, notre marque devient BlackBerry.

Pourquoi craquer pour ces nouveaux téléphones ?

Avec le Z10, on a  voulu proposer  une nouvelle expérience. Complètement repensé, redessiné. Qui permettrait à nos utilisateurs et à nos futurs utilisateurs de se concentrer sur des services plus intégrés, plus interactifs. C'est le smartphone qui s'adapte à vos envies, vos usages. Ça se traduit notamment par une application, BlackBerry Hub, une sorte de centre de données par lequel affluent les emails, les réseaux sociaux, etc. L'idée est de permettre l'interaction directe d'images, de vidéos, de notifications, sans forcément chercher l'application dédiée à chaque fois. Aujourd'hui, on est dans un paradigme au sein duquel il faut cliquer sur application, puis cliquer sur le bouton "Home", recliquer sur une autre application, etc. Ici, vous restez connecté en permanence.

Vous allez continuer à cibler les adolescents avec BBM ?

Non seulement nous continuons à être très proche de ce segment ado, mais encore plus avec BBM Vidéo, qui va enrichir la messagerie instantanée. Non seulement on peut échanger des messages vidéo, mais l'utilisateur va même pouvoir partager la totalité de son écran de smartphone en live avec son interlocuteur. Par exemple je vois une super voiture dans la rue : au lieu de filmer et d'envoyer la vidéo, je peux montrer directement la vidéo depuis l'écran de mon BlackBerry, à distance. Le tout avec un abonnement classique, sans surcoût.

On ne va se mentir, le marché est fortement concurrentiel. C'est le BlackBerry de la dernière chance?

Il faut revenir sur un point : BlackBerry, c'est près de 80 millions d'utilisateurs dans le monde. Mais ce n'est pas tout, on en a conquis 3 millions de plus sur les neuf derniers mois. On est en position de leader sur les marchés émergents : Afrique, Amérique Latine, Asie... Oui, on a subi un fort impact en Amérique du Nord et en Europe. Mais on va apporter une importance toute particulière pour les reconquérir. On reste cependant sur une perspective positive et croissante. BlackBerry 10 est une nouvelle façon de s'adapter au marché.