Plainte collective contre Instagram

  • A
  • A
Plainte collective contre Instagram
@ Reuters
Partagez sur :

Une plainte a été déposée en Californie contre les nouvelles conditions d'utilisation du site de photos.

>> L'INFO : Instagram n'a pas été gâté pour Noël : une plainte collective a été déposée devant une cour de San Francisco contre le site de partage de photos. "Instagram s'approprie les droits de propriété de ses clients tout en se protégeant de toute responsabilité", écrit le cabinet d'avocats californien Finkelstein and Krinsk dans sa plainte. Des dizaines de milliers d'utilisateurs d'Instagram en Californie peuvent se joindre à ce recours.

• Un tollé. Instagram, propriété de Facebook depuis deux ans, se trouve au cœur d'une polémique depuis l'annonce d'un changement de ses conditions d'utilisations. Le site annonçait qu'il se donnait la possibilité de vendre les photos de ses utilisateurs et de les utiliser à des fins commerciales, sans compensation. Devant le tollé provoqué par ces nouvelles règles, Instagram a fait marche arrière, plaidant un malentendu et assurant ne pas avoir l'intention de vendre les photos de ses utilisateurs.

>> LIRE AUSSI : Photo : 5 alternatives à Instagram

Mais le rétropédalage n'a pas convaincu. "Les concessions faites par Instagram dans son communiqué de presse et dans la version finale de ses nouvelles règles n'étaient rien de plus qu'une campagne de relation publique destinée à répondre au mécontentement public", affirment les avocats californiens dans leur plainte. En particulier Instagram n'a pas renoncé à une clause d'arbitrage obligatoire, objet de nombreuses critiques. Pour les juristes, elle protège largement le site de photos contre les possibilités de recours juridique de ses membres en cas de litige.

Facebook minimise la plainte. "Nous estimons que cette plainte n'a aucun mérite", a réagi Facebook. "Nous allons la combattre vigoureusement".

>> LIRE AUSSI : Photos en ligne : les 5 pièges à éviter