Nokia vise "15% du marché français"

  • A
  • A
Nokia vise "15% du marché français"
Partagez sur :

INTERVIEW - Le constructeur finlandais a présenté son premier smartphone Android maison pour "s’attaquer à Samsung et aux constructeurs chinois".

3 QUESTIONS À - Après l’annonce surprise d’un premier smartphone sous Android, le système d’exploitation de Google (Nokia est désormais une filiale de Microsoft), Nokia veut continuer sa bonne dynamique sur le secteur français de la téléphonie mobile. Après avoir dépassé les 10% de parts de marché en 2013, le constructeur finlandais veut batailler avec le géant Samsung et résister à l’essor des marques chinoises. Europe1.fr a rencontré  lundi Thierry Amarger, directeur général de Nokia France, à l’occasion du salon Mobile World Congress (MWC) à Barcelone. Entretien.

Malgré votre rachat par Microsoft en 2013, vous présentez aujourd’hui un smartphone sous Android, développé par son concurrent Google. Pourquoi ce changement de cap ?

24.10 Thierry Amarger Nokia

Thierry Amarger : “On avait déjà des mobiles à très bas coûts mais les exigences techniques de Windows Phone ne nous permettaient pas de proposer des modèles autour de 100 euros. On voulait saisir l’opportunité d’attaquer de manière disruptive un marché en pleine explosion, celui des smartphones Android entrée de gamme.”

C’est un sacré changement de cap pour Nokia, quel est l’objectif de la marque en France ?

T.A. : “On veut avant tout continuer à faire découvrir Microsoft et Nokia. Et si vous regardez de plus près la gamme Nokia X, ils ressemblent plus à des modèles Lumia qu’à d’autres modèles Android, grâce notamment aux applications Skype (messagerie instantanée), Outlook (e-mails) ou OneDrive (un service de stockage en ligne). On a atteint 11,4% de parts de marché au dernier trimestre : l’objectif pour 2014 est de passer les 15%. On veut batailler avec Samsung, le numéro un, et être compétitifs face aux constructeurs chinois qui envahissent le marché tricolore.”

Ça veut dire que vous abandonnez la bataille des smartphones haut de gamme, dominés par Samsung et Apple ?

T.A. : “Non on continue de miser énormément sur notre gamme Lumia (les smartphones sous Windows Phone 8, Ndlr), il est indispensable d’avoir un modèle haut de gamme qui montre notre savoir faire. Mais quand on voit que le Lumia 520 (vendu autour de 150 euros sans abonnement, Ndlr) faisait partie des trois modèles les plus vendus fin 2013, on se dit qu’il y a un réel marché à conquérir. Et passer, à l’échelle mondiale, le milliard d’utilisateurs.

 

MWC 2014 - Nokia présente deux smartphones Android "low-cost"

VIDÉO - Les quatre atouts du nouveau Sony Xperia Z2

PRÉSENTATION - Samsung Gear 2 : la montre connectée s’offre (enfin) un lifting

MWC - Ces 5 smartphones seront les stars de 2014