Face à Netflix, Free reste inflexible

  • A
  • A
Face à Netflix, Free reste inflexible
@ MaxPPP
Partagez sur :

CETTE VIDÉO N’EST PAS DISPONIBLE - Bouygues Telecom, Orange et maintenant SFR ont adopté le service de vidéos. Mais pas le trublion du Web.

PAS DE BOX. Pour profiter de Netflix, il y a les applications, les consoles (PS3, PS4 et Xbox One), le site Web ou encore les box Internet. Pour ce dernier support, trois des quatre opérateurs principaux sont déjà à la page : Bouygues Telecom, Orange et SFR proposent chacun le service de vidéos par abonnement sur un de leur boîtier connecté. Mais pas Free, qui équipe pourtant 5,7 millions de foyers.

>> LIRE AUSSI - Comment Free veut relancer son réseau mobile

SFR, le dernier mais le premier. Bouygues Telecom avait dégainé le premier, le 15 septembre dernier, le jour même du lancement de Netflix. Puis Orange a répliqué le 1er octobre. Mais ces deux opérateurs ont annoncé la disponibilité du service de vidéos par abonnement pour le mois de novembre. Et c’est finalement SFR qui leur a grillé la priorité en lançant Netflix sur sa box Android, c’est-à-dire sur son modèle basé sur le système d’exploitation mobile de Google. Il ne s’agit pas de la box principale de l’opérateur mais cela fait tout de même de SFR le premier à proposer le service du géant américain.

Free est-il trop gourmand ? Le 1er septembre dernier, à l’occasion de sa dernière conférence de résultats, Iliad, maison mère de Free, a annoncé que l’opérateur ne distribuerait pas les contenus de Netflix à son lancement, deux semaines plus tard. En cause, les conditions financières sur lesquels les deux groupes ne sont pas parvenus à s’entendre. À ce moment-là, aucun opérateur n’était tombé d’accord avec Netflix, mais un peu plus d’un mois plus tard, Free se retrouve à faire cavalier seul. Serait-ce encore une question de gros sous ? Pas seulement : comme l’explique le site spécialisé iGen, Netflix peut représenter jusqu’à 35% du trafic Internet sur certaines plages horaires. De quoi inquiéter l’opérateur et ses structures, du moins à long terme. Contacté par Europe 1, l’opérateur n’a pas réagi.

>> LIRE AUSSI - Netflix revendique (déjà) 100.000 abonnés

Netflix directement dans la prochaine Freebox ? Une piste pourrait cependant expliquer l’absence de Netflix sur les box actuelles de Free : l’opérateur prépare une nouvelle version de son boîtier Internet pour début 2015, comme l’avait confirmé en juin dernier Xavier Niel, patron de Free. Fan de Steve Jobs et de ses conférences Apple dignes de véritables show, l’homme à la chemise blanche et aux cheveux longs pourrait réserver l’annonce de l’arrivée de Netflix chez ses abonnés pour cette prochaine présentation à la presse. À moins que le trublion du Web ne cache encore un nouveau tour dans sa manche.