MegaBox, le nouveau projet de Kim Dotcom

  • A
  • A
MegaBox, le nouveau projet de Kim Dotcom
Kim Dotcom a publié deux captures d'écran, dont celle-ci, de ce que devrait être le site Megabox.@ Europe1.fr
Partagez sur :

ZOOM - Après Mega, le sulfureux fondateur de MegaUpload se lance dans la musique en ligne.

C'est quoi Megabox ? Kim Dotcom le présente comme un service de streaming musical, ressemblant à Deezer ou Spotify. En clair, on pourra écouter de la musique sans la télécharger. Mais plutôt que de se "réserver" les artistes déjà disponibles sur les autres plateformes, Megabox s'adressera directement aux auteurs. Par exemple, un DJ qui veut se faire connaître va proposer sa dernière création sur le site, en streaming, et ses fans auront la possibilité de contribuer à la production d'un futur album. Kim Dotcom a annoncé que 90% du prix de vente des titres ajoutés sur Megabox sera directement reversé aux artistes.

Pour quoi faire ? L'outil, qui n'a pour le moment été dévoilé qu'à travers une capture d'écran publiée par Kim Dotcom en personne sur Twitter, devrait permettre aux artistes (débutants ou confirmés) d'héberger ses morceaux en ligne, dans le "cloud". L'espace de stockage serait illimité, selon les propos du fondateur de MegaUpload. Et l'outil serait disponible à la fois sur tablettes, sur smartphones et sur ordinateurs. Chaque morceau pourra être en outre partagé sur les réseaux sociaux.

Des zones d'ombre. Le teasing est une science parfaitement maîtrisée par Kim Dotcom… Dans un message publié sur Twitter, l'Allemand a masqué plusieurs zones de l'image : certains profils d'artistes qui pourraient être hébergés sur Megabox mais également un large bandeau noir cachant une fonctionnalité qu'on imagine exclusive au site.

Et c'est pour quand ? Attendu déjà en 2012, Megabox n'arriverait finalement que l'été prochain. Malgré les sollicitations d'Europe1.fr, Kim Dotcom n'a pas souhaité donner d'avantage de précision quant à la date de sortie de Megabox.

13.02 930x620 Megabox Mega Téléchargement Streaming

À LIRE AUSSI : Hacker Mega peut rapporter gros