LG G Flex, pas (encore) une révolution

  • A
  • A
LG G Flex, pas (encore) une révolution
Le LG G Flex est (légèrement) incurvé et (légèrement) flexible. Une (légère) révolution ?@ Europe1.fr
Partagez sur :

VIDÉO - Le premier smartphone incurvé et (légèrement) flexible débarquera en France début 2014, sans grande nouveauté.

Première impression. Lorsque LG a officialisé le 28 octobre son G Flex, premier smartphone à écran incurvé, le constructeur coréen ne précisait pas s'il allait un jour passer les frontières de la Corée du Sud. Finalement, ce modèle novateur a été dévoilé vendredi à la presse française et Europe1.fr a pu le prendre en main. À quoi sert sa forme arrondie ? Qu'est-ce qui change vraiment ? Quand sera-t-il disponible et à quel prix ?

Un smartphone pas comme les autres ? LG le présente comme une petite révolution : c'est la première fois qu'un téléphone portable est doté d'un écran incurvé et surtout flexible. Au contraire du Samsung Galaxy Round, le G Flex peut très légèrement se tordre pour adopter une forme plus plate. Le reste des caractéristiques ne le rend pas si original par rapport à la concurrence : écran 6 pouces (environ 15 centimètres), 8,7 mm d'épaisseur et l'interface mobile de Google, Android.



Démonstration du smartphone LG G Flex par Europe1fr

Un prototype prometteur… Dire que LG mise beaucoup sur son petit dernier est un euphémisme. Le constructeur avance trois "bénéfices" apportés à la forme originale du G Flex : une expérience vidéo plus "immersive", une ergonomie "optimale" (c'est-à-dire une prise en main mieux adaptée) et enfin une souplesse qui offre une plus grande résistance par rapport aux autres modèles du marché. En réalité, il s'agit d'une première étape majeure dans l'évolution des smartphones puisque LG assure qu'il sera capable de proposer des appareils bien plus flexibles que son G Flex dès 2015.

…mais ne convainc pas. Et dans les faits ? Une fois en main, difficile de parler de révolution. En guise de flexibilité, le G Flex peut en réalité se tordre de quelques millimètres seulement. Sans grand intérêt si ce n'est une résistance aux chocs légèrement accrue par rapport à un smartphone "rigide". Quand à l'expérience immersive annoncée par LG, les vidéos sont certes plus agréables à regarder grâce à un angle de 24° (à 30 centimètres de distance). Mais difficile pour le G Flex de tenir la comparaison avec un écran de télévision incurvé (LG et Samsung sont en passe d'en commercialiser des modèles) et encore moins avec la technologie IMAX, ces écrans de cinéma de grande taille.

VERDICT : Ce n'est qu'un premier jet et les modèles de ce type devraient se multiplier dans les mois à venir. Mais à la question "faut-il déjà craquer pour un smartphone à écran incurvé et flexible ?", la réponse est toute trouvée : pas encore.

Le LG G Flex sera disponible en France à partir du mois de janvier au prix sans abonnement de 799 euros.

08.11 930x620 LG G Flex smartphone

© Europe1.fr