Ces téléviseurs connectés qui nous espionnent

  • A
  • A
Ces téléviseurs connectés qui nous espionnent
@ AFP / Robyn Beck
Partagez sur :

BIG BROTHER - Certains modèles de téléviseurs connectés peuvent communiquer à des services tiers les paroles de ses utilisateurs.

Faudra-t-il bientôt débrancher ses appareils électroniques pour être certain de ne pas être écouté ? Cette théorie du complot, qui pourrait prêter à sourire, n'est pas totalement éloignée de la réalité. Des internautes de la plateforme de discussion Reddit ont découvert que certains téléviseurs Samsung étaient capable d'"écouter" leurs utilisateurs et même de transmettre certaines de ces conversations à des services tiers. Explications.

>> LIRE AUSSI - Samsung dément vouloir s'offrir BlackBerry

Comment c'est possible ? C'est en épluchant les conditions d'utilisation des télévisions intelligentes Samsung (ou Smart TV), que les internautes de Reddit se sont inquiétés de ces appareils connectés en permanence à Internet. Dans un passage consacré à la reconnaissance vocale, qui permet de contrôler ces téléviseurs, Samsung conseille ainsi à ses utilisateurs de ne pas parler de choses trop intimes devant leur écran. "Si vous discutez d'informations personnelles ou sensibles, elles pourront être enregistrées et transmises grâce à la reconnaissance vocale", explique le portail anglais du constructeur sud-coréen.

>> L'activiste Parker Higgins, membre de l'Electronic Frontier Foundation (ONG auteur de la déclaration d'indépendance du cyberespace), n'a pu s'empêcher de relever la ressemblance entre le texte des conditions d'utilisation de Samsung et celui du roman 1984 de George Orwell :

Samsung tente de déminer. Le numéro un mondial des téléviseurs n'a pas tardé à réagir. Contacté par le site spécialisé Tom's Guide, l'entreprise s'est voulue rassurante : "Nous prenons la vie privée de nos consommateurs très au sérieux. Les seules informations qui sont analysées consistent en des ordres relatifs à la télévision ou des mots clés de recherche", s'est défendu Samsung. Le géant coréen a également tenu à préciser que les données en question étaient "chiffrées" et donc protégées. Et le leader mondial de préciser que les utilisateurs peuvent désactiver l'option en question et même de déconnecter leur téléviseur d'Internet.

>> LIRE AUSSI - LG-Samsung : la guerre des lave-linges tambour battant

Un précédent avec LG en 2013. Ce n'est pas la première fois qu'une telle polémique éclate sur ce sujet. En novembre 2013, un blogueur anglais avait accusé LG d'espionner ses utilisateurs de téléviseurs connectés. Ici, les vidéos consultées et les programmes télévisés regardés étaient scrutés afin de proposer à l'utilisateur des publicités ciblées. Devant les nombreuses critiques, l'autre constructeur coréen avait cédé en proposant lui aussi une option pour désactiver cette collecte de données.