Le Web rend hommage à un de ses génies

  • A
  • A
Le Web rend hommage à un de ses génies
Aaron Swartz dans une bibliothèque de San Francisco, en 2008.@ REUTERS
Partagez sur :

PORTRAIT - Aaron Swartz, figure emblématique du Web, s'est suicidé à l'âge de 26 ans. 

L'info. Le Web est en deuil, depuis l'annonce de la mort d'Aaron Swartz, retrouvé pendu à son domicile de New York vendredi. Figure emblématique du Web, il était sous le coup d'une enquête américaine pour avoir piraté des milliers de données appartenant au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

"Martyr de la libre diffusion du savoir". Pour le site spécialisé Numérama, il est un "martyr de la libre diffusion du savoir". Pour lui rendre hommage symboliquement, plusieurs chercheurs ont d'ailleurs publié leurs travaux en accès libre. Le site The Pirate Bay a mis à disposition une partie des fameux documents pour lesquels Aaron Swartz risquait jusqu'à 35 ans de prison et un million de dollars (environ 750 000 euros) d'amende. Enfin, l'inventeur du Web Tim Berners-Lee lui-même s'est fendu d'un tweet :

Traduction : "Aaron est mort. Vagabonds du monde, nous avons perdu un sage. Hackers pour le bien, nous sommes un de moins. Parents, vous avez perdu un enfant. Pleurons".

Dépression et pression judiciaire. Dépressif de longue date, celui qui avait déjà publiquement évoqué l'idée du suicide devait comparaître le 1er avril prochain. Pour sa famille, c'est la pression judiciaire subie par Aaron Swartz qui l'a poussé à cet acte tragique. Interrogé sur le blog communautaire BoingBoing.net, un des amis du jeune homme, Larry Lessing, regrette : "Aaron n'a jamais rien fait dans sa vie pour faire de l'argent. Il ne travaillait que pour l'intérêt général, il était brillant, drôle, c'était un type génial".

L'inventeur des flux RSS. Aaron Swartz était un passionné d'informatique depuis l'enfance. À 13 ans seulement, il remporte un prix récompensant les créateurs de sites non commerciaux "utilitaires, éducatifs et collaboratifs". Le jeune garçon gagne le droit de découvrir le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), plus grand centre de recherche et développement technologique des États-Unis. Un an plus tard, il participe déjà à l'élaboration des standards des flux RSS, qui permettent la mise à jour automatique d'informations venant de portails Web.

Reddit, le Facebook qui cartonne aux USA. En 2005, à 19 ans, il rejoint Alexis Ohanian et Steve Huffman pour lancer Reddit, un réseau social d'actualités à succès outre-Atlantique. Après la revente du site en 2006, il s'implique dans de nombreux projets qui vantent la liberté du Web et de ses formats. Aaron Swartz participe notamment aux manifestations contre projet de loi Stop Online Piracy Act (SOPA), renforçant la capacité du gouvernement américain à bloquer certains sites en infraction avec la loi sur les droits d'auteurs.

Anonymous attaque le MIT en hommage. Par esprit de vengeance, le groupe de hackers Anonymous a attaqué le site Internet du MIT. Un message de soutien est apparu sur la page d'accueil de l'université du Massachusetts : "Nous souhaitons que cette tragédie serve de base à un engagement renouvelé et sans faille à un Internet libre et sans entraves, épargné par la censure et avec un égalité d'accès et de franchise pour tous", clamait le message. Depuis, le site est revenu à la normale.