La pile du futur marche à l'eau

  • A
  • A
La pile du futur marche à l'eau
Une pile qui s'active en la plongeant dans l'eau ? C'est possible, et elle devrait bientôt équiper nos appareils électroniques.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Propre, pratique et dotée d'une plus grande durée de vie, la pile de demain s'apprête à débarquer chez nous.

Une pile à l'eau, quoi. C'est un produit révolutionnaire qui pourra bientôt équiper nos appareils électroniques. Aquacell est une pile de toute nouvelle génération qui sera lancée dans les prochains jours en Suisse. L'innovation : elle ne s'active qu'après avoir été plongée dans l'eau. Explications.

Comment c'est possible ? Lorsqu'on plonge Aquacell pendant cinq minutes dans l'eau, elle se remplit d'énergie. Magique ? Non, technologique. "Au contact de l'eau, les ions positifs et négatifs se rencontrent et il se produit une électrolyse", explique Olivier Chauffat, un chercheur qui participe au projet et interrogé par le quotidien suisse Le Matin. À l'intérieur de la pile, on trouve en fait une feuille de zinc qui déclenche la réaction chimique, ainsi que "des poudres organiques non toxiques", décrit-il. Mais encore ? Impossible d'en savoir plus, le procédé étant protégé par de nombreux brevets technologiques.

Quelle différence avec une pile "classique" ? Une pile Aquacell est moins puissance qu'un modèle comme ceux qu'on trouve actuellement dans le commerce. La batterie "aquatique" est plutôt destinée à alimenter de petits appareils qui ne nécessitent pas une grande puissance : un réveil, une radio ou une lampe torche par exemple. Mais pas question d'utiliser Aquacell pour une caméra, un lecteur MP3 et encore moins un smartphone.

Pourquoi c'est plus écolo ? Contrairement aux piles ordinaires, qui se périment au bout de 6 à 7 ans, cette nouvelle forme de pile peut se conserver "indéfiniment" si elle n'a pas été activée. Et pour ce qui est de sa durée de vie après activation, elle est d'environ deux ans dans une télécommande utilisée quotidiennement. Cerise sur le gâteau, cette pile peut également être activée avec tout autre liquide à base d'eau : eau de mer, neige fondue et même urine. Mais son efficacité sera moindre qu'avec de l'eau du robinet ou en bouteille. Et une fois vide, la pile pourra être recyclée.

Et c'est pour quand ? Les piles de types AA et AAA seront commercialisée dès le 26 novembre en Suisse. La société à l'origine d'Aquacell n'a pas encore communiqué sur le lancement de ses produits en France mais la pile pourrait être distribuée dans les autres pays européens "dès 2014" selon Le Matin. Son prix est encore inconnu.