La NSA surveille aussi les ordinateurs "à l'ancienne"

  • A
  • A
La NSA surveille aussi les ordinateurs "à l'ancienne"
@ REUTERS
Partagez sur :

L'agence américaine a pu installer un logiciel sur près de 100.000 machines non connectées à Internet.

L'INFO. Les méthodes d'espionnages de la NSA ont été au cœur de l'actualité tout au long de l'année 2013. Le plus souvent, l'agence américaine se basait sur un système de surveillance complexe relié à Internet. Mais la NSA serait également capable d'accéder à des ordinateurs non connectés, a révélé mardi le New York Times. Et se sert pour cela de techniques dignes d'un James Bond.

Comment c'est possible ? Pour accéder à des ordinateurs non connectés à Internet, la NSA a utilisé une technique fonctionnant grâce à des fréquences radio émises par des circuits imprimés ou des clés USB insérées secrètement dans les machines visées. "La technologie des fréquences radio a permis de résoudre l'un des plus gros problèmes des services de renseignement américains : pénétrer dans des ordinateurs que des adversaires et certains alliés des États-Unis s'efforçaient de mettre à l'abri de l'espionnage ou du piratage", écrit le New York Times. Mais comment la NSA a pu accéder à ces ordinateurs ? "Dans la plupart des cas, un émetteur radio doit être physiquement inséré par un espion, un fabricant ou un utilisateur agissant de façon involontaire", explique l'article. En clair, pour ce procédé l'agence américaine a fait appel à un du personnel sur le terrain, qui a eu accès directement aux machines visées afin d'implanter l'outil d'espionnage.

15.01 930x400 Clé USB

© REUTERS

Qui est concerné ? Que Monsieur Tout-Le-Monde se rassure, le quidam moyen n'est absolument visé par cette technique, nommée Quantum. Ici, la NSA s'intéresse à des clients bien particuliers : toutes les organisations ou gouvernements cherchant justement à protéger leurs données des tentatives d'espionnage en ne connectant pas leurs ordinateurs aux réseaux classiques. Selon le quotidien américain, ce sont près de 100.000 ordinateurs qui ont été infiltrés ainsidans le monde depuis 2008 via ce programme. Des mouchards auraient été implantés au sein de l'armée chinoise, de l'armée russe, de la police mexicaine, des cartels de narcotrafiquants, des institutions européennes en charge des échanges commerciaux ou même des alliés des États-Unis comme l'Arabie saoudite, l'Inde et le Pakistan. Enfin d'après le NYT, les Américains ne seraient pas visés, la NSA s'intéressant en priorité à "des cibles étrangères légitimes".

Obama va annoncer des réformes. Ces révélations interviennent alors que Barack Obama doit annoncer vendredi une série de réformes pour éviter les abus des services de renseignement et garantir le respect de la vie privée. Des annonces qui font notamment suite à un groupe de travail chargé par le président américain de passer en revue les programmes controversés de la NSA. Dans ce rapport, il est notamment proposé de limiter les pouvoirs de l'agence américaine. Et éviter ainsi de nouvelles révélations embarrassantes ?

sur le même sujet, sujet,

Espionnage : la NSA veut se doter d'un super-ordinateur

La NSA espionnait (aussi) les iPhone

Y a-t-il quelque chose que la NSA n'a pas encore espionné ?

NSA : un câble sous-marin d'Orange piraté

Edward Snowden : "J'ai déjà gagné"