La France est sauvée, voici "Amazing french tech" !

  • A
  • A
La France est sauvée, voici "Amazing french tech" !
@ gouvernement.fr
Partagez sur :

ECCE UOMO  CONNECTE- Un super-héros bardé de technologie française arrive pour faire la promo de l'innovation tricolore.

Un cœur artificiel palpite dans sa poitrine, son casque décrypte l'âge et l'émotion des personnes autour de lui, des capteurs le renseignent en permanence sur les mouvements et le trafic, son Tee-Shirt mesure son rythme cardiaque en temps réel et sa ceinture s'adapte à sa taille s'il a trop mangé. Que les chantres du "French bashing" tremblent, the "Amazing french tech" arrive à la rescousse des entreprises françaises. The quoi ?

Il ne vient pas d'une lointaine planète. The "Amazing french tech" est un personnage créé de toutes pièces dans les laboratoires de la communication gouvernementale. Sorte de mélange entre Captain America et IronMan, les super-héros de Marvel, il a la particularité de ne disposer… d'aucun superpouvoir. Qu'importe ! Sa force, il la tire de son équipement. The "Amazing french tech" est habillé de la tête au pieds par des objets connectés "Made in France". Sa mission ? Promouvoir la qualité des entreprises membres de la "Frenc tech" (technologie française), un label créé par le gouvernement pour distinguer les start-up les plus innovantes.

>> Le Huffington Post a réalisé une infographie interactive à partir de la photo du héros : 

Comme tout super-héro qui se respecte, The "Amazing french tech" n'existe pas en vrai, il s'agit d'un personnage fictif. Mais son équipement, existe bel et bien, lui. Le concept a ainsi le mérite de montrer - au consommateur comme à l'investisseur - l'étendu des "pouvoirs" des start-up tricolores, autant dans le monde des gadgets que dans celui de la santé connectés. Ainsi, le personnage est équipé du Tee-Shirt pour sportif de Cityzen sciences, du casque audio 3D de Sound Labs, du projecteur d'images 3D de Catopsys mais aussi du cœur artificiel Carmat, de l'exosquelette Wandercraft ou encore de la main bionique InMoovHand (la liste complète est à retrouver ici). Autant d'entreprises prometteuses, internationalement reconnues dans la petite planète de la High Tech, mais qui peinent encore à faire de l'ombre aux galaxies Google ou Apple.

Un super-héros qui divise. Le surhomme connecté va-t-il réussir sa mission ? "Amazing french tech" a déjà rallié de nombreux partisans, qui relaient son message sur les réseaux-sociaux depuis sa création le 26 avril.

Mais le héros a aussi ses ennemis. Car sa cause a beau être noble, certains doutent qu'il soit réellement de taille. Trop "ringard", pas assez français (c'est vrai que "Amazing french tech"…), voire même "sexiste" (il n'a pas d'équivalent féminin) beaucoup dénoncent une "mascarade" loin d'être digne de la "french tech".











Un super-héros éphémère. Que ses détracteurs se rassurent, "Amazing french tech" a une durée de vie limitée. Si l'on pourra toujours l'admirer sur le site du gouvernement, il ne deviendra pas un logo officiel. Il s'agit d'un "one shot", d'une opération de communication ponctuelle opérée sur les réseaux sociaux par le SIG (service d'information du gouvernement), à l'occasion de la sortie du film Avengers 2

Le SIG n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai. De la lettre inspirée de "Game of Thrones" pour vanter les réformes engagées à la carte "Seigneur des anneaux", résumant les actions du gouvernement en passant par un générique "Star Wars" appelant à préserver le climat…  l'exécutif a déjà maintes fois puisé dans la culture geek pour séduire les adeptes des nouvelles technologies. Reste à savoir si cela va convaincre. Aucun sondage ne mesure, pour l'heure, la cote de  popularité d'"Amazing french tech". Qui sait, peut-être ferait-il un bon candidat pour 2017.