La dernière trouvaille de Twitter pour devenir rentable

  • A
  • A
La dernière trouvaille de Twitter pour devenir rentable
@ Re/Code
Partagez sur :

MONEY MONEY MONEY - Le réseau social teste un bouton “Achetez maintenant” pour tenter de dégager des bénéfices.

L’INFO. Twitter teste régulièrement des nouvelles fonctionnalités, qui ne voient cependant pas systématiquement le jour auprès de tous ses utilisateurs. La dernière en date ? Un bouton “Buy now” (Achetez maintenant), repéré mardi par le site spécialisé Re/Code, qui permet d’acheter un produit partagé sur le réseau social directement depuis l’application mobile. L’objectif pour Twitter : développer des partenariats avec les marques afin de dégager, enfin, des bénéfices.

Comment ça marche ? Ce bouton a permis, durant les quelques heures où il est apparu au sein de l’application pour smartphone, d'acheter un produit mis en valeur dans un tweet. En cliquant sur le bouton, l’utilisateur est redirigé vers une page proposant d’acheter le produit en question. Il ne lui reste plus alors qu’à rentrer ses informations bancaires, le tout sans même être sorti de l’application Twitter.

À quoi ça sert ? Avec cette fonctionnalité, Twitter vise à encourager les achats impulsifs liés à une publication ou à un partage effectué par un de ses contacts depuis l’application. Une fonctionnalité qui n’est pas sans rappeler l’opération “#AmazonCart”, en mai dernier : les deux géants du Web avaient signé un partenariat permettant d’ajouter un produit directement dans son “panier en ligne” sur Amazon, simplement en ajoutant le mot-clé #AmazonCart dans un tweet.

Objectif : rentabilité. Malgré ses 255 millions d’utilisateurs, Twitter n’a pas encore trouvé la clé de sa rentabilité. Au premier trimestre, l’entreprise californienne affichait en effet une perte de 97 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 165 millions d’euros. Le réseau social a d’ailleurs multiplié les initiatives dans ce sens : après le rachat de la plateforme publicitaire MoPub, Twitter a annoncé mardi l’acquisition de la société new-yorkaise TapCommerce, pour un prix estimé à 73 millions d’euros. Deux entreprises spécialisées dans la publicité pour mobiles, pour permettre, enfin, à Twitter de dégager des bénéfices, près de huit mois après son entrée en Bourse.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Manipulation : Facebook reconnaît une "erreur de communication"

Une Coupe du monde déjà record sur Facebook

Catastrophes naturelles : Twitter et Google veulent nous informer

Twitter prépare un système de conversations privées à plusieurs