Kim Dotcom fait un "Mega" carton

  • A
  • A
Kim Dotcom fait un "Mega" carton
Kim Dotcom lors de la conférence de presse, au lendemain du lancement de Mega.@ REUTERS
Partagez sur :

Le lancement du nouveau site du fondateur de Megaupload est déjà une réussite.

L'info. Kim Schmitz, surnommé Kim Dotvom, a organisé dimanche une conférence de presse au lendemain du lancement de son nouveau site de stockage de fichiers, Mega. D'après le fondateur de feu Megaupload, son dernier né est déjà une réussite : il aurait enregistré 1 million d'utilisateurs sur le seul premier jour.

À LIRE : Mega, un nouveau Megaupload ?

Victime de son succès. Le départ de Mega n'a pas totalement été sans encombre puisque le service a souvent peiné devant l'afflux de visiteurs. Ainsi, une heure seulement après le lancement du portail, samedi à 20 heures (heure française), Kim Dotcom annonçait sur Twitter que ses serveurs étaient déjà en capacité maximale de fonctionnement.

250.000 inscriptions. Les serveurs sont au maximum de leur capacité de téléchargement. Cela devrait s'améliorer une fois la frénésie de départ passée. Wow!!!

Le lendemain matin, l'extravagant informaticien confirmait les ralentissements sur Mega.co.nz :

Si vous rencontrez des ralentissements lors de l'accès à Mega, c'est en raison de l'incroyable demande. On travaille pour augmenter la capacité.

La liberté sur Internet comme crédo. Comme depuis le début de ses annonces concernant Mega, Kim Dotcom a insisté sur la protection de la vie privée des utilisateurs. Ainsi, son nouveau site chiffre systématiquement les données : une forme de protection qui laisse à l'utilisateur et à lui seul les clés de ses fichiers. "En utilisant Mega, vous dites non à tous ceux qui veulent tout savoir de vous. Vous dites non aux gouvernements qui veulent vous espionner. Vous dites oui à la liberté sur Internet et au droit à la vie privée".

À LIRE AUSSI : Mega, un Megaupload "inattaquable"?

Un service de streaming musical en approche. Lors de sa conférence de presse, Kim Dotcom s'est montré revanchard : "aujourd'hui c'est l'anniversaire de quelque chose d'horrible, mais maintenant c'est aussi l'anniversaire de quelque chose de fabuleux", faisant allusion à la fermeture de MegaUpload le 19 janvier 2012. Interrogé sur les nombreux projets alternatifs à Mega évoqués sur Twitter, l'Allemand aujourd'hui exilé en Australie ne s'est pas défilé : Megabox, service de streaming de musique gratuit, c'est pour dans six mois. Financé par la publicité, il devrait être lancé en partenariat direct avec les artistes : "Je suis perfectionniste, et je veux que ça soit bien fait", justifiant un retard dans son planning. Il est également question d'un service de location de vidéos, mais aucune date n'a pour le moment été avancée.