Instagram : retour à la case départ

  • A
  • A
Instagram : retour à la case départ
Critiquée pour ses nouvelles conditions d'utilisation, Instagram fait machine arrière.@ Europe1.fr
Partagez sur :

Critiquée pour ses nouvelles conditions d'utilisation, l'application fait machine arrière.

L'info. "Instagram va vendre nos photos, je désactive mon compte." Ce genre de message s'est multiplié lundi sur les réseaux sociaux après que l'application de partage de photos a changé ses conditions d'utilisation. Face au tollé, Instagram s'est expliqué dès le lendemain, assurant avoir entendu ses utilisateurs. Conséquence concrète : dès jeudi, les règles initiales en matière d'usage de la publicité ont été rétablies.

Ce qui n'est plus dans les tuyaux. Instagram prévoyait de permettre à ses clients-annonceurs d'utiliser des photos mises en ligne par ses utilisateurs sans rémunérer ces derniers ni même les consulter. "Les craintes dont vous nous avez fait part portaient principalement sur la publicité et les conséquences de nos changements sur vous et vos photos", a expliqué le co-fondateur de la société Kevin Systrom dans un message posté sur le blog officiel. "Je veux être clair : Instagram n'a pas l'intention de vendre vos photos", a-t-il redit, s'excusant de n'avoir pas su "exprimer clairement" les projets du groupe.

L'application a également reculé sur un autre point. Les dispositions, qui prévoyaient que l'utilisation du service par un internaute de moins de 18 ans impliquait de fait l'approbation tacite des conditions d'utilisation par l'un de ses parents, semblaient elles-aussi avoir disparu jeudi.

Ce qui ne va pas changer. Néanmoins, le groupe Instagram précise qu'il conserve la possibilité de mettre en ligne des publicités liées aux contenus publiés par ses utilisateurs et que "nous pouvons ne pas identifier systématiquement comme tels les services payants, les contenus sponsorisés ou les publications commerciales".

Les conditions incluent également toujours une clause d'arbitrage obligatoire. Pour les juristes, elle protège largement Instagram contre les possibilités de recours juridique de ses membres en cas de litige. L'application est l'un des rares réseaux sociaux à inclure une telle clause dans ses conditions d'utilisation.