Instagram : Kevin Systrom regarde "ce qui inspire les utilisateurs"

  • A
  • A
Instagram : Kevin Systrom regarde "ce qui inspire les utilisateurs"
Partagez sur :

CLIC CLAC - De passage en France, le jeune patron du réseau social a accordé une interview exceptionnelle à Nikos Aliagas. Morceaux choisis.

Il a 31 ans, dirige Instagram, l'un des plus importants réseaux sociaux du monde et aussi une des applications les plus téléchargées sur smartphone. Kevin Systrom, son jeune patron, est aussi un personnage rare dans les médias. Invité ce week-end de Nikos Aliagas pour "Sortez du Cadre", celui qui est devenu millionnaire depuis le rachat de son entreprise par Facebook en 2012, évoque sa vision d'Instagram et les perspectives offertes par l'app' de photos.

La photo, "aspect fondamental de la nature humaine". Avec plus de 300 millions d'utilisateurs, Instagram n'est plus une simple application de partage de photos. À en croire son cofondateur et dirigeant, le réseau social permet aux internautes de "revenir à un aspect fondamental de la nature de l'homme". Kevin Systrom développe : "Lorsque vous êtes enfant, vous reconnaissez d'abord les images avant les mots. Le monde visuel est très propre à l'homme, c'est comme ça qu'on arrive à s'appeler des choses", ajoute-t-il. "Instagram se résume un peu à ça, les images fondamentales à notre nature humaine".

Et la politique dans tout ça ? Tout le monde est sur Instagram désormais, même les politiques. Mais cet aspect n'intéresse pas vraiment Kevin Systrom. "Je ne parle pas avec des gens politiques sur Instagram, en revanche j'aime discuter avec les utilisateurs, savoir ce qui les inspire. La philosophie d'Instagram, c'est d'abord sa communauté d'utilisateurs", raconte l'Américain. Celui-ci concède cependant qu'"une photo peut avoir une incidence sur la politique". Mais "pas seulement". "Chacun fait désormais très attention à soigner son profil et ce que l'on met en ligne. C'est très positif car nous sommes tous des électeurs, nous suivons la vraie vie des célébrités et elles sont un peu obligées de faire attention à ce qu'elles font".

31 ans, millionnaire. Que reste-t-il à accomplir professionnellement quand on est millionnaire à 31 ans ? "Ce n'est pas le compte en banque qui me rend chanceux. Ce dont je suis le plus fier, en tant que créateur d'entreprise, c'est d'être parvenu à lancer une application où on espérait attirer un peu de monde et désormais il y a 300 millions d'inscrits", s'enthousiasme le patron du réseau social. "Ce qui est intéressant, c'est quand des personnes viennent me voir pour me dire qu'Instagram a changé leur vie. Ça, c'est formidable", confesse le jeune entrepreneur.

Retrouvez l'intégrale de l'interview de Kevin Systrom par Nikos Aliagas samedi 7 mars dans "Sortez du cadre"

>> LIRE AUSSI - Instagram : un bug rendait accessibles les photos privées

>> LIRE AUSSI - Concours Instagram : sortez du cadre avec Nikos Aliagas

>> LIRE AUSSI - Instagram lance de nouveaux filtres photo

>> LIRE AUSSI - Les stars d'Instagram pleurent leurs spams