HTC lance son smartphone Android pour concurrencer Samsung

  • A
  • A
HTC lance son smartphone Android pour concurrencer Samsung
@ Europe 1 / Johann Duriez-Mise
Partagez sur :

MOBILE - Le constructeur taïwanais a présenté son nouveau modèle haut de gamme, le One (M9), destiné à concurrencer le numéro un mondial lors du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone.

Et si le premier concurrent de Samsung sur le marché des smartphones Android se nommait HTC ? Le constructeur taïwanais, dont les parts de marché se sont réduites pour descendre sous les 2% au deuxième trimestre 2014 (d'après le cabinet Gartner), persévère cependant sur ce marché ultra-concurrentiel. Pour continuer à exister, HTC mise gros sur son dernier modèle haut de gamme, le One (M9) présenté dimanche à l'occasion du salon Mobile World Congress (MWC) de Barcelone. Un concurrent direct du très attendu Samsung Galaxy S6. Présentation.

Pourquoi encore un smartphone "Premium" ? Sur le marché des smartphones, excepté Apple, les modèles haut de gamme ne sont pas ceux qui se vendent le mieux. Pourtant, les constructeurs continuent de proposer des modèles à plus de 600 voire 700 euros sans abonnement. La raison ? Ils permettent aux Samsung, Sony et autres HTC de faire la démonstration de leur savoir faire technologique. Le tout nouveau One (M9) ne propose pas d'innovation spectaculaire mais il concentre de nombreuses caractéristiques déjà connues : écran 5 pouces (12,7 centimètres) haute définition, capteur photo 20 Mégapixels, Android dernière génération (5.0), capture vidéo en 4K (très haute définition) et design en aluminium.

01.03 1280640 HTC One M9

© Europe 1 / Johann Duriez-Mise

Plusieurs "widgets" bien trouvés. HTC parvient cependant à se démarquer grâce à quelques fonctionnalités bien trouvées. Ainsi, une option permet d'afficher des applications différentes sur sa page d'accueil en fonction de votre localisation. Par exemple, en arrivant au travail, ce sont vos e-mails, Google Doc ou encore Evernote (prise de notes) qui s'afficheront automatiquement. De retour à la maison, ce sont des outils de divertissements ou des applications de réseaux sociaux qui seront proposées. La fonction est capable de repérer les app' que vous utilisez le plus selon votre lieu mais il est également possible de personnaliser l'outil. Autre idée bienvenue : un dossier créé automatiquement qui intègre les toutes dernières applications téléchargées. HTC a également mis l'accent sur la personnalisation : de nombreuses options permettent de changer l'aspect des applications, les fonds d'écrans ou encore le thème d'affichage. Par exemple, le matin, vous prenez un selfie et le One (M9) va détecter les couleurs que vous portez pour adopter les mêmes tons dans les menus du téléphone. Enfin, la firme taïwanaise a passé un partenariat avec Dolby Surround pour proposer un son particulièrement bluffant à l'écoute, à la limite de la "3D sonore".

Trois caractéristiques majeures manquantes. Malgré toutes ces qualités, difficile de ne pas remarquer ce qui manque au HTC One (M9). Tout d'abord, l'appareil n'est pas étanche contrairement aux Galaxy S5 et Sony Xperia Z3, bien qu'une coque totalement étanche ait été annoncée par le constructeur asiatique. De plus, il ne semble pas taillé pour résister aux chocs : la coque en aluminium, une matière choisie par Apple notamment, marque le moindre accroc. Enfin, même si l'option n'est pas indispensable, l'absence d'un capteur d'empreinte digitale (Samsung et Apple l'ont adopté) est notoire. Un petit bouton qui permet de sécuriser l'iPhone mais également de valider un paiement mobile, une fonctionnalité qui devrait (enfin) se démocratiser dans les mois à venir.

01.03 1280640 HTC One M9

© Europe 1 / Johann Duriez-Mise

C'est pour quand et à quel prix ? Le HTC One (M9) se pose en concurrent direct du Samsung Galaxy S6 comme son prix l'indique : 749 euros sans abonnement. L'appareil, décliné en trois coloris (doré, argent et gris anthracite), devrait être commercialisé en France au mois d'avril.

>> LIRE AUSSI - Samsung Galaxy S6 : ce que l'on sait avant sa présentation

>> LIRE AUSSI - Samsung dément vouloir s'offrir BlackBerry