Google va tuer son "Reader"

  • A
  • A
Google va tuer son "Reader"
Créé en 2005, Google Reader fermera ses portes le 1er juillet. Au grand dam des internautes.
Partagez sur :

3' CHRONO - Le géant du Web annonce qu'il mettra fin à son lecteur d'actualités le 1er juillet.

Ménage de printemps chez Google. Comme chaque début d'année, Google fait du nettoyage dans ses très nombreux services en ligne. Cette année c'est Reader, le lecteur de flux RSS du géant du Web, qui fermera ses portes le 1er juillet prochain. Lancé en 2005, c'était pourtant l'un des outils de consultation des flux RSS les plus utilisés sur Internet. Cela permettait d'afficher, sur une seule page, un grand nombre d'articles récemment publiés sur les sites d'informations, blogs ou autres pages personnelles.

La surprise du chef. En huit ans d'existence, Google Reader avait attiré ce qu'il qualifie lui-même de "base d'utilisateurs dévouée", sans la quantifier. La firme californienne tente se justifier aujourd'hui, sur son blog officiel, en affirmant sa volonté de "se concentrer sur un nombre réduit" de services. Une chose est sûre : les internautes ont été surpris et ont largement fait part de leur mécontentement en ligne, notamment sur Twitter.

Une pétition pour contrer cette fermeture. Les internautes n'ont pas tardé à faire part de leur mécontentement auprès de Google. Une pétition a même été lancée sur le site spécialisée Change.org, réunissant déjà près de 30.000 signatures en quelques heures. Mais le géant californien n'a pas encore réagi à cette vague de protestation.

À LIRE AUSSI : Street View : Google à l'amende