Google confirme son redressement fiscal en France

  • A
  • A
Google confirme son redressement fiscal en France
@ REUTERS
Partagez sur :

IMPÔTS - Le groupe américain a reconnu avoir reçu en mars une "notification" des impôts français et a provisionné des fonds en conséquence.

Redressement en cours. Oui, Google est bien sous le coup d'un redressement fiscal. Le groupe américain a reconnu vendredi avoir reçu en mars une "notification" du gouvernement français relative à un redressement fiscal. Si le géant du Web a provisionné des fonds en conséquence, il n'en a pas précisé le montant.

Une provision "adéquate" faite. Dans son document financier de référence pour son premier trimestre 2014 remis aux autorités financières américaines, Google écrit : "En mars 2014, nous avons reçu une notification fiscale de la part des autorités fiscales françaises. Nous pensons qu'une provision adéquate a été faite". En février dernier, plusieurs sources évoquaient un redressement entre 500 millions et un milliard d'euros.

Un montage financier légal mais contesté. Grâce à une série de montages financiers parfaitement légaux, Google ne paie en France qu'un faible pourcentage d'impôts car la quasi-totalité de ses revenus, déclarés en Irlande après un passage aux Pays-Bas, sont ensuite transférés dans le paradis fiscal des Bermudes, où est située la filiale Google Ireland Holdings. En 2012, Google a déclaré un chiffre d'affaires de 192,9 millions d'euros et un bénéfice de 8,3 millions d'euros. Sur cet exercice, le moteur de recherche aurait payé 6,5 millions d'impôts.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INTERVIEW - Google : Pellerin demande une "équité entre les acteurs"

IMPÔTS - Hollande : l'optimisation fiscale des géants du web "pas acceptable"

INNOVATION - Google Street View permet de voyager dans le temps

FUTUR - Les projets fous abandonnés par Google