Dubsmash, la nouvelle appli qui plaît tant aux ados

  • A
  • A
Dubsmash, la nouvelle appli qui plaît tant aux ados
292 partages

LOL - En mixant répliques cultes (cinéma, humour, chansons) et selfies vidéos, cette app' s'est hissée en tête des téléchargements sur smartphones.

Oubliez les Snapchat, Vine et autres Instagram. Depuis quelques jours, une application rencontre un succès fulgurant : Dubsmash. En s’appuyant sur deux valeurs sûres, les selfies vidéos et les répliques cultes de la télé et du cinéma, cette app’ s’est déjà hissée en moins d’un mois au sommet des téléchargements de boutiques d’application d’Europe. Présentation d’un phénomène.

>> LIRE AUSSI - Piratée, l'appli Snapchat se défend

Comment ça marche ? Le principe est simple : choisissez une réplique, une chanson ou une citation célèbres parmi une liste bien fournie, filmez vous en bougeant les lèvres de façon synchronisée avec la ou les voix entendues et le tour est joué. Pour certaines répliques, dont le phrasé est particulièrement rapide, il faut s’y prendre à plusieurs reprises pour que le son et l’image soient parfaitement synchronisés, mais la tâche est simplifiée par l’affichage du spectre du son au moment d’enregistrer la vidéo. Enregistrer un “dubsmash” ne prend que quelques secondes et on se prend rapidement au jeu pour enchaîner les séquences amusantes. Il ne reste plus qu’à partager son “oeuvre”, par SMS, Whatsapp ou Facebook Messenger. Il est également possible d'enregistrer la séquence sur la mémoire de son téléphone. Seul bémol : pour chaque séquence enregistrée, l’application ajoute le texte “dumsmash.com” en bas de l’image, en surimpression. Pas très esthétique.

Le secret : une bibliothèque ciblée. Pourquoi on se prend aussi facilement et rapidement au jeu ? L’explication se trouve en grande partie dans le choix des répliques : pour la version française, ce sont des dizaines de thèmes cultes pour les Français qui sont proposés, comme les film OSS 117, Astérix et Obélix (le film d’Alain Chabat) ou encore Le Père Noël est une ordure. Des dialogues que plusieurs générations connaissent par coeur, touchant ainsi un public large et à la fois localisé. Bien entendu, les classiques Star Wars, Terminator et même La Reine des Neiges sont également disponibles. Et avec la fonctionnalité d’enregistrement, il est même possible d’ajouter ses propres sons, de quoi enrichir quotidiennement et massivement une bibliothèque déjà bien fournie.

C’est légal ? Avec l’utilisation d’extraits sonores de films, sketches ou chansons protégés par la propriété intellectuelle, la question de la légalité de Dubsmash se pose. Comme le rappelle le site Huffington Post, l’article L 122-5 du Code de la propriété intellectuelle donne droit à “une courte citation” d’extraits de ces oeuvres. Mais à condition que ces citations soient “justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées”, dit la loi. Difficile d’associer cette définition avec le but de Dubsmash...

>> LIRE AUSSI - Comment réussir ses photos avec un smartphone ?

Un succès fulgurant en Europe. France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suisse ou encore Luxembourg : voici la liste, provisoire bien entendu, des pays dans lesquels Dubsmash est en tête des téléchargements sur iPhone. Un succès d’autant plus marquant que l’application n’a été lancée que mi-novembre, soit il y a moins de quatre semaines. Outre-Atlantique, le succès ne s’est pas encore vu dans les classement iTunes, mais cela peut être dû à une mise à jour tardive de ces classements.