Confidentialité sur Facebook : les 5 règles d’or

  • A
  • A
Confidentialité sur Facebook : les 5 règles d’or
@ REUTERS
Partagez sur :

PRATIQUE - Le réseau social a récemment simplifié ses règles d’utilisation. Voici 5 réflexes à avoir pour éviter les mauvaises surprises.

• Ton Historique Personnel régulièrement tu consulteras. Désormais, tout le monde connaît et consulte régulièrement son profil dans sa nouvelle forme, le Journal (ou Timeline). Mais toute l’ activité Facebook d’un internaute ne s’affiche pas sur cette page. Un onglet a donc été mis en place pour ça, nommé Historique personnel et accessible depuis le Journal. Il s’y affiche l’intégralité des actions qui sont liées au réseau social : demandes et ajouts d’amis, « like », commentaires, statuts, mais aussi les applications qui interagissent avec Facebook. Supprimer un statut, l’accès d’une application ou encore la visibilité de chaque activité ne prend que quelques clics depuis cette page.

• Les applications « autorisées » tu vérifieras. C’est un des points les moins connus de Facebook. Pour chaque publication sur le réseau social depuis une application externe, il faut valider une autorisation. Le plus souvent, on ne regarde pas les conditions d’accès et de publication de la dite application : dans la page Historique Personnel, l’utilisateur peut consulter la liste de ces applications en cliquant sur l’onglet « Toutes les applications ». On pourra alors supprimer les publications liées à chaque application, bloquer celle-ci ou encore les personnes qui peuvent voir les publications via une application. Pour supprimer directement une application : Confidentialité > Applications puis cocher sur la croix à côté de chaque application.

• Une activité masquée d'une application supprimée tu discerneras. C’est l’une des subtilités et probablement le plus gros écueil de Facebook. Nombre de personnes imaginent qu’en masquant une activité de son Journal, celle-ci disparaît du réseau social. Il n’en est rien, il faut pour cela la supprimer. Pour cela, il faut cliquer sur le stylo qui apparaît en haut du cadre blanc entourant chaque publication et se laisser guider.

• Le contrôle d’identification des photos tu optimiseras. C’est l’activité favorite des utilisateurs de Facebook : publier des photos. Mais on a vite fait de regretter un cliché publié, par soi ou par un ami. Pour ne pas subir de mauvaise surprise, mieux vaut anticiper et bien paramétrer le système d’identification des photos. Pour cela, il faut cliquer sur l’onglet Confidentialité dans les réglages sur le site (symbole de l’écrou en haut à droite). Cliquer ensuite sur Journal et identification. Le plus important :  la troisième section de cette page, intitulée « Comment gérer les identifications que d’autres personnes ajoutent et les suggestions d’identification ? ». On peut notamment choisir qui voit les photos dans lesquelles vous avez été identifié mais aussi demander une permission avant chaque publication d’une photo dans laquelle vous avez été identifié.

• Des listes tu feras. Les listes d’amis ne servent pas qu’à « catégoriser » les personnes de son réseau Facebook. C’est aussi un outil de confidentialité. Par exemple, tout le monde possède une liste nommée « Restreint » : lorsqu’une personne fait partie de cette liste, les publications qu’elle pourra voir vous concernant sont drastiquement limitées. Autre exemple : créer une liste « Amis » proches, une « Famille » et une autre « Collègues », puis dans les paramètres et outils de confidentialité, choisir uniquement les deux premières listes pour les personnes qui peuvent voir les futures applications. Ainsi, vous éviterez toute mauvaise surprise ou commentaire déplacé de vos collègues sur d’éventuelles publications à caractère personnel.

À LIRE AUSSI : Photos en ligne : les 5 pièges à éviter