Concurrence : accord entre Bruxelles et Google

  • A
  • A
Concurrence : accord entre Bruxelles et Google
@ REUTERS
Partagez sur :

La commission européenne a annoncé avoir accepté les engagements du moteur de recherche, accusé d'entrave à la concurrence.

L'INFO. Accusé par la Commission européenne d'entrave à la concurrence sur le marché de la recherche et de la publicité en ligne, Google est parvenu mercredi à un accord avec Bruxelles. Le géant américain, dans le viseur de l'Europe depuis trois ans, avait formulé plusieurs engagements qui ont finalement été accepté, après deux refus.

Afficher des services concurrents aux siens. "La nouvelle proposition obtenue de la part de Google après des discussions longues et difficiles répond désormais aux préoccupations de la Commission", a déclaré dans un communiqué le commissaire chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia. Parmi les propositions du moteur de recherche se trouve la garantie d'afficher sur ses pages les offres de trois concurrents sélectionnés selon une méthode objective. Ces services concurrents seront présentés d'une manière "clairement visible" pour les utilisateurs et comparable à celle dont Google présente les siens.

Quelle réponse des concurrents ? Les 14 plaignants, des concurrents de Google comme Kelkoo, Expedia ou encore LastMinute, vont pouvoir faire connaître leur propre position avant la décision finale de la Commission. Google s'évite ainsi une sanction qui aurait pu s'élever à plusieurs milliards d'euros et met fin à une enquête débutée en novembre 2010.

sur le même sujet, sujet,

INFO E1 - Montebourg menace Google

VOYAGE - Aux Etats-Unis, Hollande va draguer les patrons

CHIFFRES - L'ogre Google et son navigateur Chrome dévorent l'Europe

IMPÔTS - Google, Apple & co évitent le fisc