Comment Numericable a convaincu Vivendi

  • A
  • A
Comment Numericable a convaincu Vivendi
@ REUTERS
Partagez sur :

Free Mobile et le gouvernement penchaient en faveur de Bouygues. Alors pourquoi SFR va être racheté par Numericable ?

L'INFO. Contre l'avis du gouvernement et malgré le soutien appuyé de Free Mobile envers la proposition de Bouygues Telecom, c'est bien Numericable qui a décroché le rachat de SFR. Comment le câblo-opérateur a-t-il convaincu les actionnaires de Vivendi ? Une offre simple, qui évite les doublons sur les emplois du secteur et qui va dans le sens de la vague 4G en France. Explications avec le zoom éco d'Axel de Tarlé :



SFR : suite et finpar Europe1fr

>> Simplicité. L'offre de Numericable  a l'avantage de la simplicité : elle évite le problème de la concurrence puisque le câblo-opérateur n'est pas, contrairement à Bouygues Telecom, un opérateur téléphonique. Il va donc rester quatre opérateurs téléphoniques en France (SFR/Numericable, Orange, Bouygues Telecom et Free Mobile). Les prix ne devraient donc pas repartir à la hausse, contrairement à l'hypothèse d'une acquisition par Bouygues Telecom.

>> Moins de licenciements. C'était l'une des inquiétudes qui planaient autour de l'éventuelle fusion SFR/Bouygues Telecom : deux acteurs d'un même secteur qui ne font plus qu'un, cela entraîne irrémédiablement des doubles emplois et donc des licenciements à terme. En choisissant Numericable, un opérateur spécialisé dans les offres Internet fixe, SFR sauvegarde une partie des emplois du secteur.

>> Favoriser le déploiement de la 4G. C'est la grande marotte des opérateurs actuels : le réseau 4G, qui permet de surfer sur Internet plus rapidement sur smartphones et tablettes. Pour faire fonctionner ce réseau très haut débit mobile, il faut acheminer une très grande quantité de données (films, séries, musique, etc.) : ça tombe bien, le réseau à très haut débit est une des forces de Numericable, qui n'aura plus qu'à adapter ses "câbles" pour transporter la 4G à ses abonnés mobiles.

sur le même sujet, sujet,

FACT-CHECKING - Ce que reproche Montebourg à Numéricable

INTERVIEW - Montebourg : "les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numéricable"

VIDÉO - Le patron d'Orange ne croit pas à "une hausse des prix"

PETITES PHRASES - Accord Bouygues/Free : "guéguerre" et paix