Cinq montres connectées qui viennent (vraiment) de l'horlogerie

  • A
  • A
Cinq montres connectées qui viennent (vraiment) de l'horlogerie
Partagez sur :

TIC TAC - Tag Heuer, Guess, Breitling, Swatch… Les marques de montres se lancent (enfin) dans la bataille des montres connectées.

Avec sa "Watch", attendue pour le 24 avril, Apple arrive sur le marché des montres connectées après de nombreuses marques high-tech. Et la marque américaine va aussi devoir composer avec une concurrence inhabituelle, celle des marques d'horlogerie. Ainsi, Tag Heuer, Guess, Breitling ou encore Swatch s'apprêtent à lancer leurs propres modèles de montres connectées. Tour d'horizon.

Horological Smartwatch, la plus traditionnelle. Elle a un nom qui n'aurait probablement jamais été validé par Apple. Et pourtant, l'Horological Smartwatch, conçue par les constructeurs Frédérique Constant et Alpina avance de sérieux arguments : il s'agit de la première montre connectée de tradition horlogère suisse. D'apparence, il s'agit d'une montre classique qui reprend les codes identitaires de l'horlogerie traditionnelle. Mais elle est dotée d'un petit cadran sur la partie inférieure du cadran, affichant un cercle allant de 0 à 100 pour suivre son objectif quotidien d'activité physique. L'Horological Smartwatch peut également mesurer le sommeil (lourd ou profond) et possède une fonction alarme choisissant le moment le plus propice pour réveiller l'utilisateur entre deux phases de sommeil. Cette montre à 1.000 euros, qui n'a pas besoin d'être rechargée, est compatible avec les smartphones Apple et Android.

27.03 1280x640 Horological Smartwatch

Tag Heuer, la plus endurante. La marque Tag Heuer a annoncé, le 20 mars, un modèle développé en partenariat avec le fabriquant de puces électroniques Intel et Google, un modèle de montre connectée sous Android Wear, le système d'exploitation du géant américain dédié aux montres connectées. Mais pour garder un temps d'avance sur la concurrence, Tag Heuer ne souhaite pas montrer son produit avant sa commercialisation. Tout juste le fabriquant a-t-il promis que sa montre serait "éternelle", ce qui signifie qu'elle ne subirait pas les affres du temps. Pas besoin de recharge donc, mais il faudra attendre la fin de l'année 2015 pour en connaître toutes les fonctionnalités.

Swatch Touch Zero, la plus sportive. Après avoir critiqué les montres connectées, Swatch a changé son fusil d'épaule. Le constructeur suisse a lui aussi dévoilé une montre intelligente qui vise un public particulier : les joueurs de volley-ball et de beach-volley. Ainsi, l'accessoire connecté sera capable de mesurer le nombres de frappes, la puissance des coups, les calories brûlées, le rythme cardiaque ou encore la distance parcourue pendant un match. L'ensemble de ces données sera communiqué à un smartphone et affichera les mesures sur une application dédiée (iPhone et Android). Enfin, Swatch a assuré que son modèle maison, commercialisé cet été autour de 150 euros, serait capable de tenir plusieurs mois sans être rechargé.

Guess, la plus "fashion". Ce modèle, aperçu au salon des mobiles de Barcelone, en mars dernier, utilise un système d'aiguilles traditionnelles mais ajoute un petit écran numérique permettant d'afficher un certain nombre d'informations directement sur le cadran. Notifications, météo, contrôle de l'appareil photo d'un smartphone à distance et même vibrations pour se réveiller le matin sont ainsi proposées. Et cette montrera sera dotée de piles capables de durer trois ans, tandis que l'écran en bas pourra lui attendre entre deux et cinq jours avant d'être rechargé. Le tout sera commercialisé à l'été 2015 pour un prix avoisinant les 350 euros.

27.03 1280x640 Guess Montre connectée

Breitling, la plus technologique. Cette marque traditionnelle mise sur un modèle ultra-perfectionné pour convaincre les amateurs de montres connectées. La B55 Connected affiche elle aussi des aiguilles classiques, mais peut communiquer avec un smartphone pour récupérer des informations, notamment auprès des pilotes de ligne (temps de vol, tachymètre électronique, chronomètre, etc.). Un modèle annoncé dix fois plus précis qu'une montre classique, mais gourmand en énergie : elle devra être rechargée régulièrement, comme l'Apple Watch. Et pour se l'offrir, il faudra dépenser la bagatelle de 6.500 euros, un prix qui doit encore être confirmé avant sa sortie, à la fin de l'année 2015.

>> LIRE AUSSI - L'Apple Watch, gadget ou vraie innovation ?

>> LIRE AUSSI - Ces cinq choses qui manquent encore à l'Apple Watch

>> LIRE AUSSI - Les montres qui veulent faire de l'ombre à l'Apple Watch

>> LIRE AUSSI - L'Apple Watch de luxe plus chère que le plus cher des Mac ?