BlackBerry va-t-il abandonner les smartphones ?

  • A
  • A
BlackBerry va-t-il abandonner les smartphones ?
John Chen, patron de BlackBerry, a déclaré que BlackBerry pourrait quitter le marché des smartphones. Avant de se reprendre.@ REUTERS
Partagez sur :

RÉTROPÉDALAGE - Le PDG du groupe canadien John Chen estime que si le marché n'est pas profitable, la marque devra s'en retirer. Avant de faire machine arrière.

Bientôt la fin ? La descente aux enfers n'en finit plus pour BlackBerry. L'ancien numéro deux mondial de la téléphonie mobile, dont les ventes continuent de s'amenuiser, est au cœur d'un imbroglio concernant son avenir. Dans une interview à Reuters, son patron John Chen a déclaré jeudi que si le marché de la téléphonie n'était pas profitable à son entreprise, elle devrait s'en retirer. Mais dans un billet publié sur le blog de BlackBerry, le dirigeant s'est ensuite défendu d'avoir tenu ses propos.

Une interview en forme d'aveu d'échec. "Si je ne peux pas faire de profits sur la vente de terminaux, je ne resterai pas sur le marché", a déclaré John Chen dans l'entretien en question. Avant de préciser : "Je n'ai pas de plan précis pour me débarrasser des smartphones, mais j'ai un plan pour ne pas être dépendant (du marché, Ndlr)". John Chen n'a pas hésité à taper sur ses prédécesseurs pour évoquer l'état de santé financier de BlackBerry. "Peut-être que l'ancienne équipe dirigeante a eu le luxe de pouvoir parier que le monde viendrait à elle. Je n'ai pas ce luxe. Je perds de l'argent et l'argent par en fumée", a constaté le PDG du groupe canadien. Celui-ci a même ajouté que la fenêtre de tir pour prendre la décision de se retirer ou non du marché des terminaux était très limitée.

10.04 930x400 BlackBerry Logo

© REUTERS

Des propos "sortis de leur contexte". Quelques heures plus tard, John Chen a publié un article sur le blog officiel de BlackBerry, dans lequel il conteste ses propres propos. Pour le patron du constructeur nord-américain, ses commentaires "ont été sortis de leur contexte" avant de préciser que sa société "n'abandonnera pas ses smartphones". Pourtant, la marque a récemment recentré ses activités autour de ses logiciels de maison, notamment autour des programmes pour voitures connectées et des services de sécurité pour les entreprises. Un changement de stratégie éloigné de la vente de terminaux qui correspond à la première version de John Chen.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DROIT DU TRAVAIL - Déconnecter le week-end, ce sera bientôt une "obligation"

FLOP 5 - Et les 5 pires PDG de 2013 sont...

INTERNATIONAL - Le Canada a-t-il bloqué la revente de BlackBerry ?

ÉCHEC - BlackBerry renonce à sa vente