BlackBerry 10, la version de la dernière chance

  • A
  • A
BlackBerry 10, la version de la dernière chance
@ Johann Mise
Partagez sur :

PRESENTATION - Le fabricant a présenté son nouveau système d'exploitation pour smartphones. Celui du renouveau ?

Lancement en grandes pompes. Toute la presse High-Tech du monde entier en a été témoin : BlackBerry a misé gros sur le lancement de BlackBerry 10. Le constructeur canadien, dépassé sur le marché des smartphones par Samsung, Apple ou encore Sony, espère revenir sur le devant de la scène avec une toute nouvelle version de son dernier système d’exploitation mobile. Nommé BlackBerry 10, il s’agit d’une toute nouvelle interface. Pari gagné ? 

À LIRE AUSSI : RIM devient BlackBerry

Une nouvelle façon de naviguer. Les adeptes des versions précédentes de l’OS de BlackBerry risquent d’être perturbés : l’interface a totalement été revue. Aucun bouton “Home”, mais trois gestes principaux sont nécessaires pour interagir sur BlackBerry 10 :

• Glisser le doigt du haut vers le centre de l’écran pour afficher les principaux réglages (WiFi, Bluetooth, verrouillage de l’écran, alarme, etc.).

• Glisser le doigt du bas vers le centre de l’écran pour afficher Flow, le système de multitâche : les 4 dernières applications lancées s’affichent alors sous la forme de vignettes. Rapide, pratique et intuitive, cette fonctionnalité s’est avérée bluffante lors de notre démonstration.

• Glisser le doigt de la gauche vers le centre de l’écran pour accéder au BlackBerry Hub. Il s’agit de l’application mêlant l’intégralité des réseaux sociaux directement intégrés à BlackBerry 10 (Facebook, Twitter, LinkedIn et Evernote).

Un OS hyperconnecté. C’est l'une des caractéristiques mises en avant lors de la présentation : la grande majorité des réseaux sociaux accessibles depuis une seule et même interface, BlackBerry Hub. Une fois tous ses comptes configurés, la page affiche toutes les dernières informations de Facebook, Twitter, LinkedIn et Evernote en temps réel.

30.01 930X620 BlackBerry 10 Smartphone

Le BlackBerry Z10, un modèle totalement tactile. Il ressemble à s’y méprendre à l’iPhone 5. Disponible en Noir ou blanc (comme l’iPhone) il est plus épais mais semble plus léger une fois en main. On apprécie particulièrement le dos de l’appareil, très agréable au toucher et qui devrait éviter quelques chutes inopportunes.

Le Q10, le clavier à l’ancienne. BlackBerry ne délaisse pas totalement le clavier physique qui a fait sa réputation. Le Q10 est un appareil élégant au clavier complet (de type AZERTY) qui sera également commercialisé en blanc et en noir.

Quel prix ? Aucun prix n’a pour le moment été évoqué pour ces terminaux, du moins sans abonnement. Cependant Bouygues Telecom est le premier opérateur à réagir : le Z10 sera disponible dès le 1er février en précommande chez l’opérateur tricolore au prix de 89,90 euros pour les clients actuels et 99,90 euros pour les nouveaux clients (à condition de souscrire à un abonnement bien entendu). Les autres opérateurs devraient communiquer dans les jours à venir.

Les applications, le nerf de la guerre ? 70.000 applications sont disponibles pour le lancement de BlackBerry 10. Parmi elles, on peut citer Kindle, WhatsApp, Angry Birds ou encore Skype pour les appels vidéo. Notons que BlackBerry Messenger (ou BBM), célèbre application de discussion instantanée entre appareils BlackBerry, est également de la partie.

30.01 930X620 BlackBerry 10 Smartphone

Nouveau smartphone obligatoire pour BB10. Les habitués de BlackBerry qui espéraient bénéficier de la dernière version du système d’exploitation mobile du constructeur sur leur vieil appareil peuvent déjà économiser. Pour profiter de BlackBerry 10, cela sera uniquement possible sur les nouveaux smartphones du fabricant canadien (pour l’instant les Z10 et Q10). Aucune mise à jour depuis les anciens terminaux n’est envisagée.

Nos impressions. Avant l’arrivée d’un test complet, Europe1.fr a pu mettre la main sur un BlackBerry 10 durant quelques minutes. Et cette première expérience s’est avérée concluante : l’appareil est de belle facture, l’interface est originale mais reste accessible à tous, la facilité d’accès des réseaux sociaux est une excellente idée et le capteur photo fonctionne parfaitement. Une inconnue majeure subsiste : l’autonomie de l’appareil.

À LIRE AUSSI : Apple/Samsung : 66% du marché français