Bientôt un GPS dans vos lunettes pour ne plus les perdre

  • A
  • A
Bientôt un GPS dans vos lunettes pour ne plus les perdre
Partagez sur :

INNOVATION - Les opticiens Atol viennent de présenter une monture bourrée de technologie à bas coût.

“Mais où sont mes lunettes ?” Voilà une question que se posent chaque jour des milliers d’astigmates, myopes et autres presbytes. Un problème qui pourrait bien changer dans les mois à venir : le réseau d’opticiens Atol a présenté mercredi un nouveau type de monture intégrant une puce GPS, pour ne plus chercher partout ses lunettes de vue. Présentation.

>> LIRE AUSSI - Les achats des lunettes sur Internet facilités

Comment ça marche ? C’est une paire de lunettes plutôt classique, sauf qu’à l’intérieur de ses branches se cache un dispositif inédit : une puce GPS, une autre Bluetooth, une petite pile, un buzzer et une LED. Toute cette techno permet à cette monture, nommée “Téou”, de la localiser via une application pour smartphone (iPhone et Android). Mais comme les satellites GPS ne peuvent localiser avec une précision de moins de trois mètres, Téou combine un avertisseur sonore et des pictogrammes sur l’écran du smartphone indiquant si on se rapproche ou non de ses lunettes. Et pour la recharge ? “Les tests nous ont montré que Téou peut tenir 72 heures sans recharge. Après, nous avons développé un système de recharge sans fil, par induction : on peut par exemple poser ses lunettes sur le chargeur, le soir avant de se coucher”, explique Philippe Peyrard, directeur général délégué d’Atol interrogé par Europe 1.

24.09 1280x640 Téou Lunettes GPS Atol

850.000 clients annuels potentiels ? Outre les enfants et les personnes âgées, ce modèle pourrait surtout intéresser les presbytes. “Ils sont 850.000 détectés en France chaque année”, nous apprend Philippe Peyrard et ont l’habitude d’enlever et de remettre leurs montures plusieurs fois dans la journée, au contraire des autres porteurs. Ce qui multiplie les risques de perdre leurs lunettes, et c’est justement ce qui a inspiré Atol. “C’est à partir de cette idée que j’ai lancé le projet il y a une dizaine d’années. Nous avons eu l’idée d’allier la technologie GPS, présente sur quasiment tous les smartphones, aux lunettes. Mais il a fallu attendre plusieurs années et la miniaturisation des composants pour rendre cela possible”, a confié le directeur général délégué d’Atol. La monture sera commercialisée autour de 150 euros auquel il faudra rajouter le montant des verres adaptés à sa vue. La commercialisation de Téou est prévue pour le mois de novembre.

>> LIRE AUSSI - Paul Morlet, fondateur lunettes pour tous

Des lunettes pour retrouver...son smartphone. La technologie de localisation brevetée par Atol intègre également une fonctionnalité originale : “comme le Bluetooth permet de communiquer dans les deux sens, on s’est dit qu’on allait aussi proposer une fonction pour retrouver son smartphone égaré”. Il suffit d’appuyer sur un bouton de ses lunettes et le smartphone se met à sonner ou à vibrer. “D’autres applications sont à l’étude et maintenant qu’on maîtrise la technologie, on va essayer de répondre aux différentes demandes des utilisateurs”, a dévoilé le porte-parole des opticiens. Pourra-t-on bientôt téléphoner avec ses lunettes ? Une fonctionnalité qui n’est pas sans rappeler les Google Glass, lunettes intelligentes présentées par Google il y a plusieurs mois déjà.