Bachar Al Assad prolonge la guerre sur iPhone

  • A
  • A
Bachar Al Assad prolonge la guerre sur iPhone
Partagez sur :

Viber, une application pour passer des appels gratuitement, a été hackée par l'armée électronique syrienne.

L'INFO. L'Armée électronique syrienne (SEA), qui soutient le dirigeant en place Bachar Al Assad, a de nouveau frappé : après deux autres applications pour smartphone, c'est au tour de Viber d'être piratée. Cette application, qui permet de passer des appels sans payer, s'est fait voler toute la base d'informations sur ses clients.



24.07 930x620 iPhone Viber

C'est quoi Viber ? Cette application pour iPhone, Android, BlackBerry ou encore Windows Phone, permet de téléphoner gratuitement entre usagers du service en passant par le réseau Internet mobile. Avec plus de 200 millions d'utilisateurs dans le monde, Viber figure parmi les applications les plus téléchargées sur mobiles.

Pourquoi l'Armée syrienne ? Cette entité pro Bachar Al Assad multiplie les actions coup de poing contre les applications du même type : selon le site spécialisé Zataz, Tango et TrueCaller, deux services similaires, ont déjà subi une attaque identique ces derniers jours. Le portail français explique ces attaques par le fait que Viber est développée par des ingénieurs israéliens basés à Chypre. En piratant cette application, l'armée syrienne envoie un message à Israël et aux nombreuses start-up qui fleurissent dans ce pays.

Comment protéger ses données ? Malgré un tweet pour annoncer son fait d'armes, l'Armée électronique syrienne ne précise pas combien de comptes Viber ont été hackés. Par prudence, mieux vaut modifier ses identifiants et mot de passe pour accéder à l'application.