Axelle Lemaire veut "former 10.000 élèves au numérique"

  • A
  • A
Axelle Lemaire veut "former 10.000 élèves au numérique"
@ Capture d'écran
Partagez sur :

ÉCOLE 2.0 - La secrétaire d'État au Numérique a détaillé le projet français de "grande école du numérique" sur Europe 1.

Présenté par François Hollande le 5 février dernier à l'occasion de sa cinquième conférence de presse générale, le projet de "grande école numérique française" avait depuis été laissé à l'écart. C'est la secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire qui a détaillé, vendredi sur Europe 1, ce projet qui devrait permettre de former "10.000 élèves" au numérique en France.

Pas une nouvelle institution élitiste. Contrairement à ce que laissaient penser les mots du président de la République, cette grande école du numérique ne sera pas "une nouvelle institution élitiste qui exclurait de nouveau certains jeunes", a expliqué Axelle Lemaire. Il va en réalité s'agir d'une "école 'grande' du numérique, multiple et dans tous les territoires" de l'Hexagone a précisé la secrétaire d'État. Et c'est promis, il n'y aura "pas d'exclusion : ni académique, ni sociale".



Axelle Lemaire dans "Le club de la presse...par Europe1fr

Un diplôme "global" mais non officiel… Pas d'établissement élitiste donc, mais plutôt une formation longue "de 3 à 24 mois", qui attribuerait un diplôme. Autre précision : il ne s'agira "pas un diplôme officiel de l'éducation nationale", mais plutôt d'une "labellisation octroyée à des qualifications de qualité". Pour cela, le gouvernement prévoit de sélectionner "50 lieux à même de donner ces formations" : écoles bien sûr, mais aussi associations ou universités seront concernées. Cette formation sera par ailleurs "gratuite", grâce à "des fonds à la fois publics et privés", a promis Axelle Lemaire.

...pour répondre à une double attente. Le projet vise à former "10.000 élèves au numérique" pour répondre à une double attente : une forte demande des employeurs dans le domaine - Axelle Lemaire a parlé de 40.000 offres par an dans le numérique d'une part, mais aussi une attente de la part "des jeunes, en phase avec la culture du numérique et parfois exclus du cadre de formation français", a regretté la ministre.

"Pas uniquement des ingénieurs très diplômés". "Il ne faut pas former uniquement des ingénieurs très diplômés, mais aussi répondre à une demande venant des métiers comme la maintenance informatique, la création de sites Internet et des métiers de développeurs plus basiques, sans vouloir dévaloriser la fonction". "Il faut ces métiers là et il les faut en France", a revendiqué Axelle Lemaire. Pour mettre ce projet en place, la "stratégie numérique du gouvernement" sera détaillée en mai prochain, a promis la secrétaire d'État.

>> LIRE AUSSICe qu'il faut retenir de la conférence de presse de Hollande

>> LIRE AUSSI - X. Niel : "Google et la NASA sont venus draguer les élèves de l'école '42'"

>> LIRE AUSSI - Xavier Niel lance "42", une école 2.0