Apple s'intéresse à votre vieil iPhone

  • A
  • A
Apple s'intéresse à votre vieil iPhone
L'iPhone 5 proche de la sortie, Apple envisage d'écouler ses stocks grâce à un service de reprise des modèles précédents.
Partagez sur :

La marque américaine pourrait lancer une offre de reprise afin d'inciter ses clients à passer à l'iPhone 5.

L'INFO. L'iPhone est un des smartphones les plus chers du marché (l'iPhone 5 est vendu à partir de 679 euros sans abonnement) et conserve une cote élevée sur le marché de l'occasion. Afin d'inciter ses clients déjà détenteurs d'un smartphone Apple à passer à l'iPhone 5, la firme américaine s'apprêterait à lancer un programme de reprise des iPhone d'occasion aux États-Unis, affirme jeudi le site de la chaîne d'informations Bloomberg. Explications.

>> Samsung fait interdire l'iPhone aux États-Unis

C'est vraiment nouveau ? En France, comme outre-Atlantique, plusieurs opérateurs proposent de racheter les modèles précédents d'iPhone afin d'encourager leurs abonnés à acquérir un nouveau smartphone. B&You, filiale de Bouygues Telecom, reprend par exemple un iPhone 4 32 Go en bon état pour 126 euros et monte jusqu'à 227 euros pour l'iPhone 4S 16 Go. Mais Apple ne tire absolument aucun bénéfice de ces opérations. La marque à la pomme travaillerait actuellement avec certains opérateurs aux États-Unis pour lancer son propre service de reprise dans son réseau de magasins.

07.06 930x300 iPhone occasion b&you

© Europe1.fr

Que deviennent les iPhone récupérés ? Apple gère déjà un service de reconditionnement, c'est-à-dire de remise en état d'appareils d'occasion. Cela permet par exemple à la firme californienne de changer facilement et à moindre coût les pièces défectueuses en un temps réduit, pour ensuite les mettre à disposition du service après-vente. Ainsi, lorsque vous allez échanger votre iPhone défectueux dans un Apple Store, le smartphone qui vous est rétribué est un appareil dit "reconditionné". Pour ce nouveau service, les appareils récupérés en magasins seraient revendus à l'étranger, auprès des marchés émergents en priorité.

C'est pour quand ? Selon la chaîne américaine, Apple pourrait lancer ce service dès le mois de juillet aux États-Unis. Mais aucune date n'a pour le moment été avancée pour la France. Pour rappel, le patron d'Apple Tim Cook affirmait le 24 avril que sa société ne sortirait pas de nouveau modèle d'iPhone "avant l'automne". L'actuel iPhone 5 serait donc proche de la sortie et Apple semble ainsi vouloir écouler ses stocks via ce nouveau service.

>> À LIRE AUSSI : iPhone : piraté par un "simple" chargeur ?