Apple pourrait bientôt lancer sa propre "GoPro"

  • A
  • A
Apple pourrait bientôt lancer sa propre "GoPro"
@ AFP / David Becker
Partagez sur :

GO GO GADGETO - La marque américaine vient de déposer un brevet pour une caméra sportive qui se commanderait à l'aide de... l'Apple Watch.

Quand Apple frémit, les marchés financiers tremblent. La marque américaine a récemment déposé un brevet technologique pour la conception d'une caméra sportive embarquée, s'attaquant à un marché dominé jusqu'ici par GoPro. Une information qui, avant même d'avoir été confirmée par Apple, a fait chuter l'action de GoPro.

>> LIRE AUSSI - GoPro se lance dans les drones pour particuliers

Une caméra sportive télécommandée. Le brevet déposé, ou plutôt transféré par Apple (il appartenait il y a quelques temps à Kodak), détaille une caméra contrôlée à distance, soit via son iPhone ou via l'Apple Watch, la montre connectée maison attendue pour le printemps en France.

14.01 1280x640 Camera Apple Brevet

© Patently Apple

Capable de filmer en très haute définition, la GoPro version Apple serait également étanche et pourrait même enregistrer du son sous l'eau. Autre atout spécifique au futur (et hypothétique) modèle à la pomme, la caméra serait doté d'une technologie pour résister aux vibrations. Et toute une flopée d'accessoires pour la fixer sur une multitude d'accessoires (vélo, surf, casque, etc.) accompagnerait le produit, à l'instar de ce que propose GoPro.

>> LIRE AUSSI - GoPro dégringole en bourse après l'accident de Schumacher

L'action GoPro chute de 12%. En quelques heures, juste après la publication de l'article du site spécialisé Patently Apple, l'action GoPro dévissait. Elle a ainsi perdu 12% en Bourse mardi, atteignant 49,87 dollars (42,15 euros) à la clôture mardi soir. Il faut dire que si Apple débarque sur ce marché, les chances de voir des centaines de milliers voire des millions de caméra Apple s'écouler sont grandes. Et l'an passé, GoPro a écoulé 4 millions de ses mini-caméras, pour un bénéfice proche d'un milliard de dollars. La guerre des caméras embarquées ne fait que commencer.